Monde / France

Les Américains n'ont jamais autant aimé la France depuis vingt-cinq ans

Temps de lecture : 2 min

Anne Hidalgo, John Kerry et James Taylor, le 16 janvier 2015 à Paris. REUTERS/Rick Wilking.
Anne Hidalgo, John Kerry et James Taylor, le 16 janvier 2015 à Paris. REUTERS/Rick Wilking.

L'information est passée quelque peu inaperçue mais est intéressante dans le contexte post-Charlie Hebdo: selon un sondage de l'institut Gallup publié le 13 mars, les Américains n'ont jamais autant aimé la France ces vingt-cinq dernières années.

Les personnes interrogées pour cette enquête ont répondu à 24% qu'elles avaient une très bonne opinion de la France, à 58% qu'elles avaient une assez bonne opinion, à 9% qu'elles avaient une plutôt mauvaise opinion et à 3% qu'elles avaient une très mauvaise opinion. En termes d'opinions favorables, la France arrive troisième derrière le Canada (92%) et le Royaume-Uni (90%).

sondage

Il s'agit du meilleur score (même s'il faut l'analyser avec une marge d'erreur de plus ou moins 4 points) obtenu par la France dans ce genre d'enquête depuis 1991, souligne Gallup:

«À la suite des attentats terroristes de janvier, le secrétaire d'Etat John Kerry était venu avec le musicien James Taylor à Paris chanter You've Got a Friend aux Français, le signe le plus sûr de l'état solide des relations franco-américaines. La vision de leur plus ancien allié par les Américains est en amélioration continue depuis le coup de froid entre les deux pays en 2003 au sujet de l'invasion de l'Irak, quand seulement 34% des sondés notaient favorablement la France.»

Slate.fr

Newsletters

À la veille de la probable élection de Bolsonaro, de sombres nuages planent sur Rio

À la veille de la probable élection de Bolsonaro, de sombres nuages planent sur Rio

Le Brésil reste le Brésil, même pendant les trois semaines séparant les deux tours de l'élection présidentielle. Mais cette fois, la tristesse a envahi les visages.

La seconde vie de nos objets personnels après notre mort

La seconde vie de nos objets personnels après notre mort

En mars 2015, sur un coup de tête, Norm Diamond s'est rendu à une première vente d'objets d'occasion chez un particulier. Au cours des quinze mois qui ont suivi, ce photographe a visité plusieurs centaines de ventes à Dallas (Texas), où il...

Au Canada, les vendeurs légaux de cannabis contournent la loi

Au Canada, les vendeurs légaux de cannabis contournent la loi

Si la vente et la détention de cannabis sont désormais autorisées au Canada, sa promotion reste interdite.

Newsletters