HistoireMonde

Des graffitis anti-Kant retrouvés sur l'ancienne maison du philosophe

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 19.03.2015 à 8 h 20

Repéré sur The Telegraph

REUTERS/Itar-Tass.

REUTERS/Itar-Tass.

«Kant est un crétin». Ces mots ont été tagués en vert sur les murs en ruine de l'ancienne demeure du philosophe Emmanuel Kant à Kaliningrad, rapporte The Telegraph. Le mot russe utilisé pourrait aussi être traduit par «loser» ou «idiot», et les vandales anti-kantiens ont aussi dessiné une fleur et un coeur

La maison de l'auteur de la Critique de la Raison Pure n'est pas un musée: c'est un bâtiment abandonné qui sert de lieu de beuverie et de débauche pour les jeunes de Kaliningrad. Du temps de Kant, la ville s'appelait Königsberg et était en Prusse-Orientale, mais elle a été annexée par l'Union Soviétique après la Seconde Guerre mondiale, et est désormais une enclave russe sur la mer Baltique.

Les tags ont été signalé par des journalistes qui étaient venus voir si la restauration promise de la demeure avait avancé (ce n'est pas le cas). Un feu à moitié éteint a aussi été retrouvé à 200 mètres, et la police locale a ouvert une enquête. 

Malgré son état délabré, la maison a été déclarée monument historique et l'année dernière, les autorités locales avaient annoncé un projet de rénovation. La tombe de Kant est quant à elle en bon état: elle se trouve aussi à Kaliningrad, et il existe une étrange tradition selon laquelle les jeunes mariés de la ville déposent des fleurs sur la tombe du philosophe (qui ne s'est jamais marié).

Le Moscow Times rappelle que le philosophe allemand provoque parfois des réactions intenses en Russie: En 2013, deux jeunes hommes s'étaient violemment disputés au sujet de Kant alors qu'ils faisaient la queue pour acheter des bières dans la ville de Rostov-sur-le-Don. L'un des deux avait tiré plusieurs balles en caoutchouc sur son interlocuteur, qui avait été hospitalisé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte