Partager cet article

Facebook vous aime moins qu'il y a une semaine

REUTERS/Dado Ruvic.

REUTERS/Dado Ruvic.

Facebook avait prévenu, Facebook est passé à l'action.

Le réseau social avait annoncé, le 5 mars, qu'il allait «mettre à jour la façon dont les likes des pages étaient comptés en supprimant ceux des comptes désactivés et de ceux en mode mémorial. Ce changement assurera que les données présentes sur Facebook sont cohérentes et à jour».

Ce week-end, les premières conséquences ont commencé à se faire sentir. A Slate, nous avons par exemple perdu près de 4.000 «suiveurs».

Le page Facebook de The Next Web annonce de son côté avoir perdu 6.500 likes:

Vendredi, Digiday estimait lui que le groupe américain Cobra Starship avait perdu un peu plus de 93.000 personnes. Depuis, ce chiffre a encore diminué de 48.000 personnes. Même les pages officielles du réseau social ont subi de grosses pertes. C'est le cas de Facebook for Every Phone, qui avait ainsi perdu 113.000 likes vendredi. Il en a depuis perdu 244.000 autres.

Côté français, M. Pokora est présent dans la liste des plus grosses pertes, puisqu'au 13 mars, un peu plus de 72.000 personnes avaient quitté sa page. Un chiffre qui est depuis monté à 200.000.

Mais l'ancien membre des Linkup n'est pas le seul à essuyer de telles pertes: Nicolas Sarkozy a également perdu plusieurs dizaines de milliers de fans.

Depuis ce tweet, l'ancien président a perdu 250.000 autres likes. Lui qui était si fier de son million «d'amis» –au point d'inviter le millionième, qui se trouvait être un militant UMP, à le rencontrer– se retrouve aujourd'hui avec 950.000 likes sur sa page.

Mais cette baisse généralisée n'est sans doute pas aussi problématique qu'elle peut en avoir l'air. Comme le résumait, la semaine dernière, Le blog du modérateur:

«Dans les faits, cette baisse des mentions "J’aime" ne changera strictement rien au nombre de personnes touchées par vos messages, et c’est le plus important.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte