Monde

Pourquoi les blancs sont-ils des «expats» alors que tous les autres sont des «immigrés»?

Temps de lecture : 2 min

Beverly Hills, 2009.  REUTERS/Mario Anzuoni
Beverly Hills, 2009. REUTERS/Mario Anzuoni

Mawuna Remarque Koutonin est rédacteur en chef de SiliconAfrica.com et il signe une tribune terriblement juste dans The Guardian titrée «Why are white people expats when the rest of us are immigrants?».

«Les Africains sont des immigrés. Les Arabes sont des immigrés. Les Asiatiques sont des immigrés. Pourtant, les Européens sont des expats parce qu'ils ne peuvent pas être au même niveau que les autres ethnies. Ils sont supérieurs. Immigrés est une façon de dire “races inférieures”.»

On retrouve cette distinction dans la fiche Wikipedia en français du mot «expatrié»:

«En France, on le préfère au mot "émigré" lorsqu'il s'agit de qualifier des Français établis hors des frontières nationales françaises pour des raisons professionnelles.»

De nombreuses personnes ont réagi pour remercier Mawuna Remarque Koutonin pour son texte, notamment via Twitter, comme on peut le lire sur son compte @siliconafrica

Mawuna Remarque Koutonin cite un Africain, travailleur immigré:

«J'ai travaillé pour des organisations multinationales, dans le secteur public comme dans le privé. Et être noir ou “de couleur” ne m'a pas permis d'avoir droit au qualificatif “expat”. Je suis un immigré hautement qualifié, comme ils disent, pour être politiquement correct.»

Pourtant, les Européens et globalement les Occientaux émigrent eux aussi beaucoup. En septembre 2014, Vox publiait à ce sujet un article titré «La France envoie le plus d'émigrés vers le plus de pays que n'importe quel autre pays».

Selon une enquête du Pew Reserch Center s'intéressant à la provenance des immigrés, les personnes venues de France sont les plus nombreuses dans 83 pays.

Mawune Remarque Koutonin conclut, s'adressant aux Africains:

«Si vous voyez ces “expats” en Afrique, appelez-les des immigrés, comme n'importe qui d'autre. Si cela blesse leur supériorité blanche, ils peuvent sauter en l'air et y rester. La déconstruction politique de cette vision du monde dépassée doit continuer.»

Newsletters

«Ekifire», la vie de la communauté LGBT+ dans trois pays d'Afrique

«Ekifire», la vie de la communauté LGBT+ dans trois pays d'Afrique

«Un jour, j'ai lu une citation qui m'a beaucoup marqué, raconte Frédéric Noy. Elle disait que les Occidentaux ne s'intéressaient à l'Afrique qu'à travers les gens qui meurent et non ceux qui vivent. Ça m'a donné envie de découvrir...

À quoi ressemblait vraiment l'Angleterre à l'époque de «La Chronique des Bridgerton»?

À quoi ressemblait vraiment l'Angleterre à l'époque de «La Chronique des Bridgerton»?

La série de Netflix est un portrait romancé du pays pendant la Régence.

La communauté juive du Royaume-Uni utilise le jour de l'Holocauste pour dénoncer la persécution des Ouïghours

La communauté juive du Royaume-Uni utilise le jour de l'Holocauste pour dénoncer la persécution des Ouïghours

Pour eux, il y a des similitudes entre ce qu’il se passerait en Chine et ce qui est arrivé dans l’Allemagne nazie dans les années 1930-1940.

Newsletters