Boire & mangerScience & santé

Peut-on manger de la neige?

Repéré par Lucie de la Héronnière, mis à jour le 12.03.2015 à 11 h 04

Repéré sur NPR, The Daily Meal, The Washington Post

Eating snowflakes/ Travis Swan via Flickr CCLicence By

Eating snowflakes/ Travis Swan via Flickr CCLicence By

«La neige est délicieuse. Mais est-ce dangereux de la manger?», s’interroge NPR. Anne Bramley, l'auteure du sujet, originaire du Missouri, raconte qu’enfant, elle s’empiffrait de crème glacée à la neige. Il s’agissait de récolter un bol de neige fraîche, et d’y ajouter un mélange d’œufs, de crème et de sucre (après tout, les premiers ingénieux fabricants de crème glacée ont aussi utilisé de la neige pour glacer la crème et les fruits). 

Sans se lancer dans la cuisine à la neige, les enfants aiment généralement bien manger quelques flocons (ou poignées de neige). «La neige est l’un des premiers aliments “sauvages” que les petits humains apprennent à trouver. (…) Mais la neige est-elle une spécialité magique, locale et saisonnière, ou une aventure de l’alimentation extrême?», poursuit NPR. 

Jeff S. Gaffney, prof de chimie à l’Université de l’Arkansas, explique que la neige contient bien sûr «principalement de l’eau», mais aussi «des choses diverses et variées en fonction de l’endroit d’où elle vient. Des choses comme des sulfates, des nitrates, du formaldéhyde ou du mercure»En tombant du ciel, les flocons, avec leur structure complexe, capturent des polluants de l’atmosphère, comme le noir de carbone ou la suie, mais le tout à des niveaux «bien inférieurs aux doses toxiques». 

John Pomeroy, chercheur qui étudie les ressources en eau et le changement climatique, suggère quand même à NPR d’attendre quelques heures après le moment où la neige a commencé à tomber, si l'envie vous prenait d'en manger. Les premiers flocons auront en quelque sorte «nettoyé» le ciel pour les derniers, qui seront donc plus «propres». 

Et faites attention au vent… Selon Sarah Doherty, de l’Université de Washington, la terre peut se mélanger à la neige qui tombe, particulièrement dans les endroits où il y a beaucoup de chemins et de champs. Donc, ce qui rend votre neige bonne ou mauvaise «dépend entièrement de ce qu’il y a dans le sol». D’ailleurs, il ne faut jamais manger de la neige qui a été labourée. Elle est susceptible de contenir du sable et des produits chimiques.

Il y a quelques années, un article de l’Associated Press se penchait sur ce même sujet, et expliquait que la neige était pleine d’une bactérie… pas dangereuse et présente un peu partout. Mais qu’il était quand même plus raisonnable de ne pas se goinfrer de neige ou de faire un repas complet à la neige. The Daily Meal suggèrait aussi plus récemment qu’il ne vaut mieux pas manger de la neige qui stagne dans votre pelouse depuis des jours… 

En attendant, si la crème glacée à la neige –apparemment un doux souvenir d’enfance pour beaucoup d’Américains– vous intéresse, le Washington Post a raconté ici l’histoire des «desserts qui tombent du ciel», et voilà des recettes (en anglais) ici (où l’on se contente de mixer 8 tasses de neige, une boîte de lait concentré sucré et une cuillère à café d’extrait de vanille), ici (presque la même chose, mais avec du lait et du sucre) ou encore ici.

dosepesticidesmercureeauflocons
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte