France

Les «cadres low cost» sur Twitter

Temps de lecture : 2 min

«Envoyez vos annonces de jobs sous-payés grâce à la crise à [email protected] Tous les jours une sélection est publiée. Bienvenue dans un monde de Crevards.» Le concept du fil Twitter «JobDeCrevard» tient facilement dans les 160 caractères alloués à la description du compte.

Le site E24 a retrouvé l'auteur de ce fil qui compte déjà 580 followers après seulement trois jours, même s'il semble que Thomas (le faux nom utilisé pour l'interview) a adopté la technique de l'ajout arbitraire d'amis pour doper son nombre de followers (il «followe» déjà 1.383 personnes), qui permet à n'importe qui d'«atteindre la barre des 500 followers».

C'est en cherchant des offres d'emplois que Thomas est tombé sur ces annonces sous-payées, notamment sur le site de l'Association pour l'emploi des cadres (APEC). «Au début, ça nous a fait rire, explique-t-il à E24. Ensuite, j'ai trouvé que c'était scandaleux. J'ai donc voulu faire une bonne action en utilisant les réseaux sociaux pour faire de la mauvaise publicité aux entreprises qui cherchaient des cadres sous-payés». Un des derniers messages en date sur le fil Twitter: «HYGENA recherche ingénieur low-cost bac 2 pour 4 mois ( long c trop cher) 5 ans d'exp sur SAP 24K€».

Des salaires de misère comparés aux rémunérations proposées en temps normal aux ingénieurs à la sortie d'école. «Un jeune diplômé se voit d'habitude proposer 28.000 euros par an», explique Thomas. Ces entreprises cherchent des «cadres low cost», selon l'expression de Thomas: «en fait, ils recrutent des techniciens pour en faire des cadres à bas coût. Ces annonces ne devraient même pas être sur le site de l'APEC».

[Lire l'article complet sur Twitter]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters