Culture

Découvrez «Station Break», morceau inédit de Jimi Hendrix enregistré en 1965

Temps de lecture : 2 min

The Jimi Hendrix Experience Aquabend via Flickr CC License by
The Jimi Hendrix Experience Aquabend via Flickr CC License by

The Daily Beast a dévoilé Station Break, morceau inédit de Jimi Hendrix enregistré en 1965 pendant sa courte collaboration avec le groupe new-yorkais de R&B Curtis Knight and the Squires.

Le morceau Station Break n’avait jamais été édité auparavant, ni la totalité des autres titres issus de la collaboration entre le groupe de R&B et le guitariste de génie. L'entreprise familiale Experience Hendrix L.L.C a obtenu les droits sur les enregistrements l’année dernière. Elle les a restaurés et compilés dans un CD dont Station Break n'est que le premier extrait. L'album You Can’t Use My Name: Curtis Knight and the Squires (Featuring Jimi Hendrix), paraîtra le 24 mars, informe The Daily Beast.

Le magazine Rolling Stones précise que le guitariste a enregistré ces morceaux comme simple accompagnateur de studio, et qu'il avait avoué au magazine en 1968 qu'il les considéraient comme «dénués de valeur musicale» et qu'il s'agissait d'un «assemblage de prises hâtivement jetées ensemble». Une cour londonienne avait d'ailleurs interdit en 1968 le producteur du groupe de distribuer l'album, sur lequel Jimi Hendrix devenu entre temps célèbre avait été présenté comme le membre phare.

L'ingénieur du son Eddie Kramer, qui a travaillé avec Hendrix et a écouté et mixé les enregistrements, estime lui qu'ils offrent «un regard honnête sur un grand artiste au cours de la période pivot durant laquelle il était sur le point de percer».

Slate.fr

Newsletters

«Le procès contre Mandela et les autres» et «6 Portraits XL», deux films pour toucher le réel

«Le procès contre Mandela et les autres» et «6 Portraits XL», deux films pour toucher le réel

Des voies aussi différentes qu'également originales pour explorer et donner à comprendre la réalité.

Chanel et la danse

Chanel et la danse

La maison a noué à plusieurs reprises des liens avec la danse. Cette année, Chanel a été mécène pour le gala d’ouverture de la saison de l’Opéra de Paris et accompagne l’événement avec des podcasts. Conversations avec Aurélie Dupont, Diana Vishneva, Kate Moran et Ohad Naharin.

«The House That Jack Built», diabolique comédie

«The House That Jack Built», diabolique comédie

Le nouveau film de Lars von Trier est une fable horrifique qui, aux côtés d'un tueur en série aussi ingénieux que cinglé, interroge la place de la violence dans la vie et dans les arts.

Newsletters