Science & santé

Un bas niveau de testostérone n'est pas la cause d'un manque de sexe, mais son résultat

, mis à jour le 10.03.2015 à 14 h 35

 plastic testosterone themostinept via Flickr CC License by

plastic testosterone themostinept via Flickr CC License by

On pensait jusque-là que la baisse de testostérone faisait diminuer la libido. Mais comme le raconte TIME, «une nouvelle étude intrigante venue d'Australie» affirme l'inverse.

C'est Science Daily qui l'a remarquée, le 8 mars. Les chercheurs ont posé des questions sur leurs fonctions sexuelles à 1.367 habitants de 70 ans et plus de Sydney, à deux reprises, à deux ans d'écart.

Et, comme le raconte l'auteur principal de cette étude, Benjumin Hsu, à Science Daily:

«Nous avons découvert au cours de ces deux ans que les hommes chez qui le taux de testostérone diminuait avaient plus de chance de développer une baisse importante de leur activité et de leur désir sexuel. Chez les hommes âgés, une diminution de l'activité sexuelle et du désir peut être une cause –et non une conséquence– d'un faible niveau de testostérone.»

Attention cependant ;comme le rappelle TIME, «les chercheurs derrière cette étude soulignent le fait que d'autres facteurs liés à l'âge peuvent être derrière une diminution de la testostérone».

Ces résultats vont dans le sens d'études que nous présentions en 2013, et qui indiquaient que «des recherches en cours suggèrent notamment également qu’une sexualité active pourrait permettre d’augmenter les niveaux de testostérone».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte