Partager cet article

L'usage du smartphone rend intellectuellement paresseux

09-2013-47 Highways Agency via Flickr CC License by

09-2013-47 Highways Agency via Flickr CC License by

Selon une étude de chercheurs de l’Université de Waterloo, qui paraîtra en juillet 2015 dans la revue Computers in Human Behavior, l’utilisation du smartphone rend intellectuellement paresseux, relate un article de CBC News.

«Nos smartphones nous aident à trouver un numéro de téléphone rapidement, nous indiquent instantanément le chemin à suivre et recommandent des restaurants», explique l’Université de Waterloo dans un communiqué de presse cité par CBC News. Pratique. Mais l’étude montre que cette commodité nous évite aussi de réfléchir par nous-même, souligne le communiqué de presse.

Après avoir étudié les habitudes de 660 participants, les chercheurs ont déterminé que les individus qualifiés de «penseurs intuitifs» –qui ont tendance à se fier à leur instinct lorsqu’ils prennent une décision sont plus susceptibles que les «penseurs analytiques» –qui résolvent les problèmes grâce à leur logique d’utiliser un moteur de recherche sur leur portable plutôt que de faire l'effort d’entamer une réflexion autonome, note CBC News.

«Les individus qui sont relativement moins disposés et/ou capables d’engager un processus de raisonnement laborieux compenseraient par une plus grande dépendance à Internet sur leur smartphone», écrivent les auteurs dans leur étude.

«Notre dépendance aux smartphones ne fera sûrement qu’augmenter», dit Nathaniel Barr, chercheur post-doctorant à l’Université de Waterloo et co-auteur de l’étude, dans le communiqué de presse. Il est donc «important de comprendre comment les smartphones affectent la psychologie humaine avant que ces technologies ne soient tellement enracinées dans notre quotidien qu’il soit difficile de se rappeler ce qu’est la vie sans elles», cite CBC News. Mais il serait peut-être déjà trop tard.

Gordon PennyCook, l'autre co-auteur de l'étude, n’exclut pas qu’une utilisation importante du smartphone puisse même être associée à une diminution de l’intelligence, relève CBC News. Le vidéaste Gary Turk avait donc peut-être raison de dire, dans une vidéo virale publiée en 2014:

«Nous sommes une génération d’idiots

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte