Tech & internet

Voyez le nouveau MacBook comme une tablette qui aurait l'avantage d'être un ordinateur portable

Lily Hay Newman, traduit par Claire Levenson, mis à jour le 11.03.2015 à 16 h 19

La présentation du nouveau MacBook d'Apple, le 9 mars 2015. REUTERS/Robert Galbraith

La présentation du nouveau MacBook d'Apple, le 9 mars 2015. REUTERS/Robert Galbraith

Apple a dévoilé son nouveau MacBook, et, comme c'est souvent le cas chez Apple, la primauté a été donnée au design.

Doté d'un écran 12 pouces avec une définition Retina, il a une coque en métal disponible en trois coloris, et ne pèse que 907 grammes. Par contre, il n'a qu'un seul port USB (le USB C) pour le brancher pour le charger et pour connecter les périphériques externes et tout le reste... et il coûte 1.300 dollars (on ne connaît pas encore le prix en France). OK. Avant de dire «c'est stupide, comment peut-on à la fois le charger et utiliser l'écran?» essayez de voir cet ordinateur comme une tablette.

Le truc avec les tablettes, c'est que de nombreuses personnes (moi compris) les détestent. Elles sont difficiles à caler, peu pratiques pour écrire, et leurs logiciels semblent incomplets. En fait, le nouveau MacBook est une tablette –mais en version ordinateur portable agréable. Il est ultra léger, a un processeur de style tablette, une batterie qui dure longtemps et un port unique. Si vous aimez votre tablette, il n'y a aucune raison de l'acheter. Si vous détestez les tablettes, c'est exactement ce qu'il vous faut. 

Evidemment, avec des modèles qui coûtent entre 1.299 et 1.599 dollars –pour une plus grande capacité de disque dur et un processeur plus puissant– Apple demande beaucoup, comme d'habitude. Avec ces prix, même l'iPad Air 2 semble bon marché. Mais là, il s'agit d'un vrai ordinateur portable qui peut tout faire (sauf les jeux vidéo et le montage vidéo). Vous n'aurez pas à tenter de vous convaincre que vraiment, vous adorez l'utiliser pour écrire des emails et que c'est pratique en avion. Vous pourrez l'utiliser juste comme un ordinateur.

Pendant la présentation, le vice-président marketing d'Apple, Philip Schiller, a dit: «C'est l'avenir de l'ordinateur portable: L'extrême portabilité.» L'idée que les tablettes et les portables vont un jour converger n'est pas nouvelle. Ce nouveau MacBook n'est donc pas vraiment une nouvelle idée. C'est seulement une étape de plus vers cette convergence logique.

 

Lily Hay Newman
Lily Hay Newman (47 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte