Science & santé

Vénus, Mars et la Lune vont se coucher ensemble [VIDEO]

Phil Plait, traduit par Grégor Brandy, mis à jour le 08.03.2015 à 16 h 51

Il y a environ deux semaines, la combinaison de l'inexorable dance de la gravité et d'une perspective particulière ont permis d'aligner trois objets célestes: Vénus, Mars et la Lune. Ils semblaient tous êtres proches les uns des autres, lors d'un évènement que l'on appelle une appulse.

Malheureusement, chez moi, dans le Colorado, le temps était nuageux et/ou il pleuvait. Je n'ai donc pas pu l'observer de moi-même. Mais des gens un peu partout dans le monde ont pris des photos et les ont postées sur Twitter et Facebook. C'était sympathique ; si je n'ai pas pu voir cet évènement de mes yeux, j'ai au moins pu le voir à travers les yeux et les lentilles d'autres.

L'astrophotographe Jeff Sullivan a réalisé de superbes images derrière le mont Whitney dans le nord de la Californie, alors qu'il se dirigeait vers la ville de Twin Pine Lone Pine. Et il a eu raison. Cette animation est courte, mais si belle.

Vénus est la plus brillante des deux étoiles, en bas à gauche. Mars est juste au-dessus. Vénus orbite autour du Soleil plus vite que la Terre. Elle devrait se placer entre la Terre et le Soleil en août.

Lors de cette rencontre qu'a pu saisir Jeff Sullivan, Vénus se trouvait à 210 millions de kilomètres de la Terre, et Mars à environ 330 millions. La Lune, elle n'était qu'à 350.000 kilomètres (si l'on mesure la distance entre le centre de la Terre et celui de la Lune). Elle était tout juste entre la Terre et le Soleil, ce qui laissait voir un petit croissant.

La veille, la nuit n'était pas aussi nuageuse par ici, et je pouvais voir Mars et Vénus avec tout juste un degré d'écart entre les deux, au-dessus des Appalaches. Alors qu'elles filaient vers l'ouest après le lever du soleil, je pouvais visualiser leurs orbites dans le ciel, projetant leur mouvement dans l'œil de mon esprit comme si les roues virtuelles de l'univers venaient de se mettre à tourner et s'imbriquaient.

Pour moi, c'est l'une des choses les plus profondes et les plus magnifiques quand on regarde le ciel: l'inéluctabilité du mouvement des objets célestes. Avec de fines observations et quelques connaissances en mathématiques, on aurait pu prédire cet évènement il y a des millénaires. Et il se serait produit pile à temps.

Phil Plait
Phil Plait (71 articles)
Mont WhitneyMarsVénusluneterre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte