Parents & enfantsScience & santé

Aux Etats-Unis, des enfants de deux ans boivent du café quotidiennement

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 06.03.2015 à 7 h 55

Repéré sur The Boston Globe

REUTERS/Carlo Allegri.

REUTERS/Carlo Allegri.

En réalisant une étude pédiatrique sur l'augmentation du poids des nourrissons, des chercheurs d'un hôpital de Boston, aux Etats-Unis, ont découvert que 15% des enfants de deux ans de la ville buvaient du café quotidiennement, rapporte le Boston Globe.

Il s'agit surtout de bébés élevés dans des familles latino-américaines, où faire boire du café au lait est une tradition culturelle. Puisqu'il s'agit d'une pratique fréquente dans certaines communautés hispaniques, il est probable que ces chiffres de consommation de café soient élevés dans de nombreuses autres villes américaines. 

Sur les 315 nourrissons étudiés par les chercheurs du Boston Medical Center, 2,5% des petits de un an buvaient du café et c'était le cas de 15% des enfants deux ans. Parmi ces derniers, la plupart ne buvaient que trois centilitres par jour (c'est-à-dire environ la moitié d'une petite tasse à expresso), alors qu'une minorité buvait jusqu'à 12 centilitres, soit une tasse de café. 

Aucune étude n'a pour l'instant analysé en profondeur l'impact de la consommation de caféine chez les bébés, mais plusieurs articles au sujet des enfants ont montré des liens entre ingestion de café et troubles du sommeil, diabète et obésité (aussi parce que les cafés au lait donnés peuvent être très sucrés). 

Boire du café très jeune est assez courant dans d'autres pays, notamment le Cambodge et l'Australie, ainsi que dans des pays producteurs de café comme l'Ethiopie et le Brésil. En octobre, le New York Times avait réalisé une enquête photographique sur les petits déjeuners à travers le monde, et on y apprenait notamment qu'au Brésil, le petit garçon de cinq ans photographié commençait sa journée avec un café au lait. La légende expliquait que de nombreux parents «pensent que le café est une bonne source de vitamines et antioxidants, et qu'une petite dose le matin avec du lait aide leurs enfants à se concentrer».  Dans les maternelles et les écoles primaires, les enfants brésiliens font donc des pause café

A New York, quelques cafés servent désormais des «babyccinos» pour les enfants, mais il s'agit de cafés décaféinés avec beaucoup de mousse.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte