Tech & internetEconomie

Les comparateurs de prix en ligne pourraient faire augmenter les prix

Repéré par Myriam Lebret, mis à jour le 05.03.2015 à 17 h 57

Repéré sur Quartz, The conversation, Warwick Université

Téléphones dans un magasin de Bordeaux le 3 mars 2015. REUTERS/Regis Duvignau

Téléphones dans un magasin de Bordeaux le 3 mars 2015. REUTERS/Regis Duvignau

David Ronayne, de l'université de Warwick, a fait des recherches sur les comparateurs de prix. Comme le rapporte Quartz, les comparateurs en ligne pourraient causer une hausse des prix

Selon David Ronayne, les comparateurs de prix imposent deux forces opposées au marché sur lequel ils agissent. D'une part, ils augmentent la compétition entre les boîtes, ce qui tire les prix vers le bas. D'autre part, ils réalisent une grande partie de leurs bénéfices en faisant payer les entreprises auxquelles ils envoient des clients. 

Dans un article sur The Conversation, David Ronayne donne l'exemple d'un site britannique, Money Supermarket, qui affirme que son principal revenu provient du fait que les consommateurs cliquent sur les produits proposés par le comparateur et les achètent. Pour l'économiste et son équipe, l'existence d'un grand nombre de sites de comparaison pourrait avoir comme effet la hausse des prix puisque les frais qu'ils font payer aux entreprises sont répercutés sur le prix de vente de ces dernières. 

L'équipe de David Ronayne a utilisé un modèle mathématique pour simuler les différents choix des consommateurs. Selon eux, pour économiser de l'argent, les consommateurs doivent utiliser tous les sites de comparaison. En utiliser qu'un seul ne sert à rien. Dans cette étude, Ronayne écrit:

«Si les consommateurs utilisent une petite proportion de comparateurs, cela augmente le pouvoir de ces sites sur le marché, contre les consommateurs».

Il explique que l'utilisation des comparateurs de prix en ligne ne garantit pas de bénéfices aux consommateurs. Si avant la montée d'Internet ils dépensaient du temps et de l'argent lorsqu'ils comparaient eux-même les prix en se déplaçant dans différents magasins, aujourd'hui, tous les distributeurs ont des sites sur lesquels les prix sont visibles. 

Le modèle mathématique utilisé par David Ronayne est théorique, mais il explique:

«Cela démontre que nous devrions nous poser la question de la désirabilité des sites de comparaison de prix et que les régulateurs devraient être avertis du lien entre la capacité à comparer plus de prix et les bénéfices qu'engrangent ces sites.»

Quartz rappelle que le résultat de cette étude illustre le paradoxe du choix, une théorie développée par le psychologue américain Barry Schwartz. Pour lui, le choix est devenu un signal qui nous dit que nous sommes libres et autonomes, mais une trop grande liberté de décision peut finir par nous paralyser et nous déprimer. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte