Culture / Économie

La bataille des Etats américains pour devenir le nouvel Hollywood

Temps de lecture : 2 min

Chaque Etat tente de surpasser l’autre en matière d’avantages fiscaux.

La série «House of Cards», dont l'action se déroule à Washington DC, est tournée en grande majorité à Baltimore dans l'Etat du Maryland / Netflix   via Allociné
La série «House of Cards», dont l'action se déroule à Washington DC, est tournée en grande majorité à Baltimore dans l'Etat du Maryland / Netflix via Allociné

Aux Etats-Unis, les primes accordées pour la production de films et de séries dans tel ou tel Etat sont apparues dans les années 1990 pour endiguer la fuite des tournages vers des pays moins coûteux (comme le Canada). Le but étant de s’approprier au mieux la manne financière de l’entertainment hollywoodien, véritable source de revenus et d’emplois. La plupart des Etats se sont alors lancés dans une course pour savoir lequel offrirait les meilleurs avantages, rivalisant ainsi avec la Californie, siège d’une large partie de la production cinématographique et télévisuelle américaine.

Cette carte publiée en 2013 par Business Insider montre d'ailleurs assez bien la diversité des lieux de tournage des séries télévisées les plus populaires dans le pays.

Carte réalisée par Business Insider

The Hollywood Reporter a lui aussi publié une carte, mais cette fois des avantages mis en place par chacun des Etats pour attirer les réalisateurs et les producteurs.

On y voit que ces ristournes, qu'il s'agisse de crédits d’impôt, de subventions ou de remboursements, sont très élevés. Les réductions varient entre 15% et 42% selon les Etats. Le Nouveau Mexique par exemple, où a été tourné Breaking Bad, accorde un crédit d’impôt de 25% sans aucun seuil de dépense minimale. A l’inverse, Hollywood demande une dépense minimale d’un million de dollars pour obtenir un crédit d’impôt de 20%.

Malgré des rabais allant de 21% à 42%, le District de Columbia (Washington DC) n’arrive pas à attirer les producteurs. On peut citer l’exemple de deux séries politiques célèbres, House of Cards (Netflix) et Veep (HBO), qui racontent la vie au sein du gouvernement américain à Washington. Sauf que la plupart du tournage se déroule à Baltimore dans le Maryland, où les coûts sont moins élevés, et pas dans la capitale. Plusieurs membres du Conseil du District de Columbia ont ainsi demandé à ce que la production locale soit encouragée par de meilleures primes, comme le font les Etats voisins.

Néanmoins, comme le soulignait le Washington Post fin 2014, il faut relativiser l’impact réel d’une production sur l’économie locale, qui serait parfois très faible. «Pour chaque dollar accordé par le crédit, l’Etat [du Maryland] reçoit 6 centimes et les gouvernements locaux 4 cents», expliquait alors le journal.

Slate.fr

Newsletters

Pour protester contre l'élitisme d'un projet culturel, des artistes construisent une fontaine composée de 240 pénis

Pour protester contre l'élitisme d'un projet culturel, des artistes construisent une fontaine composée de 240 pénis

À l'intérieur de l'oeuvre? Des toilettes publiques qui actionnent la fontaine lorsque quelqu'un tire la chasse d'eau.

Cannes 2018, jour 11: derniers feux de la Croisette et fils conducteurs

Cannes 2018, jour 11: derniers feux de la Croisette et fils conducteurs

Après la présentation des derniers films sélectionnés au Festival, vue d’ensemble sur certaines tendances d’une édition globalement réussie.

Stephen Malkmus, presque célèbre

Stephen Malkmus, presque célèbre

À l’occasion de la sortie de l’excellent «Sparkle Hard», rencontre avec l’ancien leader de Pavement, figure autant vénérée par le monde du rock indépendant qu’inconnue du grand public.

Newsletters