Monde

«Salut, Je suis un occupant russe»: meilleure vidéo de propagande pro-russe?

Temps de lecture : 2 min

«Hello, je suis un occupant russe», affirme le narrateur de cette vidéo qui adopte les codes du jeu vidéo d’action. «Je suis un occupant et j’en assez de m’excuser.»

La vidéo postée le 27 février 2015 avait obtenu le 2 mars en fin d’après-midi plus de 2,5 millions de visites. Les sous-titres sont disponibles en anglais, en allemand, en portugais, en espagnol et en slovaque, signe que sa cible dépasse le marché intérieur.

C’est pourtant avant tout au sentiment patriotique russe que s’adresse cette vidéo qui glorifie l’histoire guerrière du pays, rappelant l’occupation de la Sibérie, des pays baltes, de l’Asie centrale, ce qui selon le narrateur s’est soldé à chaque fois par une industrialisation et une amélioration de la qualité de vie. L'occasion également de rappeler l'occupation de l'Ukraine par l'Union soviétique...

Le site Vocativ nous en apprend un peu plus sur son origine. Le texte a été écrit par un écrivain russe, Aleksei Ivanov, et la vidéo produite par un utilisateur de Vkontakte, le Facebook russe, qui anime un groupe qui poste des oeuvres «anti-occidentales». C’est, note le site, peut-être l’œuvre de propagande pro-russe la plus réussie jamais réalisée. Les «valeurs occidentales» y sont moquées et résumées aux dollars et à la promotion de l’homosexualité.

Martial et menaçant, le message de la vidéo est également ambigu:

«Je vous lance un avertissement politique pour la dernière fois. Ne me cherchez pas. Je construis la paix, j’aime la paix, mais je sais combattre mieux que quiconque.»

Le message se conclut par ces mots, signés «Votre occupant russe», alors qu’à l’image un email est envoyé à Barack Obama pour le mettre en garde...

Slate.fr

Newsletters

Au Soudan du Sud, une fille vendue aux enchères sur Facebook

Au Soudan du Sud, une fille vendue aux enchères sur Facebook

Le réseau social n'a pas désactivé le post à temps et la jeune fille de moins de 18 ans a été vendue pour être mariée.

Les conservateurs américains renoncent à lutter contre le porno

Les conservateurs américains renoncent à lutter contre le porno

Pas parce qu’ils ont changé d’avis, mais parce que tout le monde en regarde.

Ce compte Facebook parodique est pris au sérieux par des millions de fans de Trump

Ce compte Facebook parodique est pris au sérieux par des millions de fans de Trump

«Plus on est extrême, plus les gens nous croient», explique Christopher Blair, qui a créé un compte parodique très populaire chez les pro-Trump.

Newsletters