Slatissime

Concentration

Antigone Schilling, mis à jour le 04.03.2015 à 12 h 29

Un parfum est composé à la base d’un concentré odorant dilué, la plupart du temps, dans de l’alcool. En termes de concentration, les noms varient. Le parfum (aussi appelé assez improprement, mais élégamment, extrait) est le plus concentré (plus de 20%). Arrivent ensuite l’eau de parfum (aux alentours de 12%-15%), l’eau de toilette (entre 7% et 12%) et la Cologne (encore moins, de 2% à 4%)! Cela donne un ordre d’idée, mais le résultat dépend évidemment également de la puissance des composants.

Mais tout ça, c’était hier. Aujourd’hui, la situation se complique avec des parfums qui, aux différentes concentrations, ajoutent des modifications de composition. Une nouvelle terminologie floue s’invite aussi dans de nouvelles dénominations, fruit de concentré d’inspiration marketing pour ajouter la part du rêve et enrichir les propositions. Ont ainsi émergé: élixir, absolu, philtre, voile... un florilège d’idées aux contours flous, mais évocateurs. Par exemple, on pourrait dire que l’élixir se situe entre une eau de parfum et un extrait.

Les prix s’élèvent avec la concentration, mais là, la logique est au rendez-vous.

Antigone Schilling
Antigone Schilling (18 articles)
parfumsparfumconcentrationnezmode
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte