Santé / Sciences

Être du matin fait-il de vous une meilleure personne?

Temps de lecture : 2 min

Tuck me in / ninacoco via FlickrCC License by
Tuck me in / ninacoco via FlickrCC License by

Sunita Sah est une chercheuse comportementaliste de Georgetown University, aux Etats-Unis, et ancienne médecin généraliste. Elle travaille sur la façon dont différentes situations influent sur l'aspect éthique de nos comportements, et a remarqué une étude sur laquelle elle a décidé de se pencher. Il s'agissait d'une étude parue en janvier 2015 dans Psychological Science qui portait sur le «morning morality effect» -effet de la moralité matinale– qui part du postulat que les gens se comportent mieux tôt le matin.

Elle a voulu vérifier et explorer l'étendue de ce postulat. Dans une série d'études, elle a examiné avec des collègues dans quelle mesure l'heure du jour ou de la nuit pouvait influer sur le fait de tricher chez un joueur. Des participants ont été choisis en fonction de leurs préférences de rythmes de sommeil; ont été retenus ceux qui avaient une claire préférence pour le matin ou la nuit. On les a fait jouer, et incité à tricher par différents moyens.

«Certaines personnes ont effectivement moins triché le matin, selon la découverte de Sah, mais seulement s'ils faisaient partie de la catégorie des gens du matin. L'inverse était aussi vrai: les oiseaux de nuit trichaient moins le soir. L'heure du jour avait moins d'effet sur l'honnêteté, a conclu l'étude, que la synchronisation entre une personne donnée et son environnement. "Nos résultats devraient vraiment mettre fin à ces clichés qui veulent que les gens du matin soient plus vertueux" selon Sah.»

Mais les gens du matin sont chanceux. S'ils ne sont pas supérieurs sur le plan éthique, ils ont l'avantage de vivre dans un monde construit très largement selon leur préférénce, dans lequel les activités commencent tôt le matin, et où les couche-tard ne peuvent pas se laisser aller à leur rythme naturel sans conséquence.

Slate.fr

Newsletters

«J'ai besoin de penser à un homme cinquante fois par jour»

«J'ai besoin de penser à un homme cinquante fois par jour»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille C., jeune femme se décrivant comme un cœur d'artichaut qui souffre de ce statut.

Les hommes qui se couchent tôt produiraient un meilleur sperme

Les hommes qui se couchent tôt produiraient un meilleur sperme

Les couples qui cherchent à concevoir devraient limiter les distractions qui pourraient les empêcher de dormir.

Calor

Calor

Newsletters