Sciences

Mais pourquoi Sacha n'est-il pas encore mort électrocuté dans Pokémon?

Temps de lecture : 2 min

 Pikachu Parade / Yoshikazu TAKADA via Flickr CC Licence By
Pikachu Parade / Yoshikazu TAKADA via Flickr CC Licence By

Allez, vous aussi vous avez déjà dû vous poser la question:

«Pourquoi les attaques éclair de Pikachu n'ont-elles pas encore tué Sacha dans Pokémon?»

Imgur

Cette fois, ce n'est pas au monde de Mario que s'attaque la physique, mais à Pokémon à coup de volts, d'ampères et d'ohms.

Kotaku rappelle que si, l'on connaît la tension des attaques éclair de Pikachu (100.000 volts), le dessin animé ne nous donne ni l'intensité ni la résistance du courant. Or, ce n'est pas la tension seule qui tue mais une combinaison de la tension et de l'intensité du courant: pour faire des dégâts, il faut assez de courant et, pour avoir assez de courant, il faut une tension suffisamment forte.

Donc, si Pikachu ne tue pas Sacha, les décharges qu'il envoie à son maître sont sûrement de faible intensité. Il fonctionne comme un taser: l'arme peut envoyer jusqu'à 950.000 volts sans tuer (sauf par accident, en fonction de paramètres comme l'humidité ou la durée de la décharge).

Kotaku reprend l'explication donnée en 2009 par Adam Savage, de l'émission américano-australienne MythBusters, sur Gizmodo. Selon Savage, il est possible de tuer quelqu'un avec une pile AAA en touchant directement le coeur.

«La raison pour laquelle de petits chocs ne tuent pas les gens est que le corps humain possède des résistances naturelles à l'électricité. Par exemple, une décharge d'électricité statique représente à peu près 20.000 volts, mais ça pique juste, parce qu'il y a peu d'ampères.»

Il n'y a pas que le corps qui crée une résistance naturelle, les vêtements aussi et notamment les baskets avec des semelles en caoutchouc, comme celles que Sacha porte dans Pokémon. Mais bon, si Sacha est encore en vie, c'est surtout parce que Pikachu le veut bien... et qu'il s'agit d'un dessin animé.

Slate.fr

Newsletters

Pour résister à la chaleur des villes, les escargots ont des coquilles plus claires

Pour résister à la chaleur des villes, les escargots ont des coquilles plus claires

Une étude montre que les escargots n'ont pas la même couleur selon qu'ils vivent dans des milieux urbains ou naturels.

Savoir rouler sa langue, un des principaux mythes sur la génétique

Savoir rouler sa langue, un des principaux mythes sur la génétique

Il pourrait y avoir des points communs avec la capacité de faire bouger ses oreilles.

«First Man»: la fiction à l’épreuve des faits

«First Man»: la fiction à l’épreuve des faits

Nous avons mené l’enquête.

Newsletters