Pluton va-t-elle redevenir une planète?

Pluton. Nasa

Pluton. Nasa

Depuis 2006, le système solaire n'est plus composé que de huit planètes: Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Pluton, elle, avait été reléguée au statut de planète naine lors du 26e congrès de l'UAI (l'union astronomique internationale).

Comme l'avait alors expliqué Futura sciences:

«La résolution 5A définissait une planète comme un objet:

• En orbite autour d'une étoile, sans toutefois être une étoile ;

• Suffisamment massif pour que l'effet de sa propre gravité lui confère une enveloppe sphérique;

• Dominant son environnement et ayant "dégagé le voisinage autour de son orbite" –ce qui n'est pas le cas de Pluton.»

Cette résolution n'avait pourtant été approuvée que par une faible partie des 10.000 membres de l'UAI, puisque seuls 237 avaient voté pour. 157 avaient voté contre. «Les autres 9.500 membres n'étaient pas présents lors de ce vote», rappelle David Weindtraub, un professeur d'astronomie de l'université de Vanderbilt, aux Etats-Unis.

Sur The Conversation, il remet en cause cet arbitrage (mais aussi celui de Cérès –une autre planète naine que le vaisseau spatial Dawn doit observer d'ici quelques semaines et qui avait été considérée comme une planète pendant une courte période) et considère que certaines décisions ne s'appliquent que dans un sens. Si les deux planètes naines répondent aux deux premières exigences de la définition d'une planète, l'UAI a considéré qu'elles ne répondaient pas à la troisième. Et pourtant réplique-t-il:

«Certains astronomes estiment que si la Terre était placée dans la ceinture de Kuiper [où se trouve Pluton], il n'est pas sûr qu'elle aurait réussi à dégager le voisinage autour de son orbite et qu'elle ne serait donc pas une planète selon la définition de l'UAI. Ici, une planète, là-bas, pas une planète. Je dirais que la localisation ne devrait pas avoir d'importance; au lieu de ça, les propriétés intrinsèques des objets devraient avoir plus d'importance, ce qui signifierait le retour de Cérès et de Pluton.»

David Weintraub estime qu'avec les futures observations faites par Dawn, il est fort possible que l'on revoie notre jugement et que l'on réintègre les deux planètes naines à la liste des planètes. 

Partager cet article