Sports

Bonne nouvelle: la Coupe du monde 2022 aura lieu en 2022

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 24.02.2015 à 15 h 50

Repéré sur Fifa, L'Equipe

L’émir du Qatar, le cheik Hamad bin Khalifa al Thani et Sepp Blatter après l’annonce de l’attribution de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar le 2 décembre 2010 à Zurich. REUTERS/Christian Hartmann

L’émir du Qatar, le cheik Hamad bin Khalifa al Thani et Sepp Blatter après l’annonce de l’attribution de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar le 2 décembre 2010 à Zurich. REUTERS/Christian Hartmann

La décision finale ne devrait arriver qu'en mars après ratification par le comité exécutif de la Fifa, mais la Coupe du monde 2022 au Qatar devrait bel et bien se tenir en novembre et décembre 2022.

C'est en tout cas ce que recommande, mardi 24 février, le groupe de travail de la Fifa sur le calendrier du football international mais, visiblement, l'info n'est pas encore bien comprise par tout le monde puisque, dans un premier temps, certains avaient compris qu'il s'agissait de novembre et décembre 2021.

Il est pourtant bel et bien précisé que la compétition devra se tenir en 2022, et pour cause: cela figure dans son cahier des charges. Une disposition que Jérôme Valcke, le secrétaire général de la Fifa, avait clarifiée en septembre dernier.

Si le numéro deux de la Fifa n'a pas parlé de la possibilité d'une Coupe du monde en 2021, il avait en revanche, dans le passé, envisagé une compétition qui s'étalerait entre le 15 novembre 2022 et le 15 janvier 2023.

Pour légitimer son choix, le groupe de travail de la Fifa met notamment en avant le fait que le ramadan commencera le 2 avril en 2022, et que compte tenu des conditions de chaleur entre les mois de mai et septembre, il est impossible de jouer à cette période au Qatar.

Il aurait cependant été possible de jouer en tout début d'année, mais comme le précise le cheikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa:

«Nous ne voulons pas entrer en collision avec les Jeux olympiques d’hiver [qui auront lieu au Kazakhstan ou en Chine, ndlr]. Il reste donc seulement la possibilité de disputer ce Mondial en novembre/décembre.»

Ceci vient s'ajouter aux déclarations de Sepp Blatter, qui avait indiqué en octobre dernier sur France Info que «la date qui convient, c'est la fin de l'année».

Par ailleurs, alors que l'on évoque la date du 23 décembre pour la finale, Jim Boyce, le vice-président de la Fifa s’y est opposé, raconte L'Equipe:

«C’est trop proche de Noël. C’est la seule réserve que je puisse émettre quant aux recommandations de la task-force».

Cette annonce ne fait cependant pas que des heureux. Le président la Ligue professionnelle de football, Frédéric Thiriez, a ainsi déclaré dans une interview à l'Equipe que c'est «la pire solution pour les championnats nationaux européens». Les championnats européens préféreraient une Coupe du monde légèrement avancée aux mois de mai et juin.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte