Sciences

Pourquoi la reproduction passe par le sexe, c'est compliqué et dangereux

Temps de lecture : 2 min

Deux lapins en costumes traditionnels chinois. REUTERS/Tyrone Siu
Deux lapins en costumes traditionnels chinois. REUTERS/Tyrone Siu

Dans le monde animal, toutes les espèces ne passent pas par la reproduction sexuée pour se perpétuer. Car la différenciation sexuelle implique le choix compliqué et dangereux d’un partenaire. Pourquoi alors la nature a souveny choisi d’avoir des relations sexuelles qui nécessitent des stratégies de séduction, des affrontements, des rivalités, une compétition et consomment du temps et beaucoup d’énergie? C’est une question que s’est posée Wired.

La conclusion est que si la nature a adopté cette stratégie pour les espèces les plus évoluées, dont nous sommes, c’est qu’elle offre des avantages considérables en matière d’évolution. Les rejetons d’un couple sont très différents les uns des autres car ils sont issus de combinaisons très variées, presque infinies, des gènes de leurs deux parents. Dans la reproduction asexuée, les animaux se contentent en fait de se cloner et ne bénéficient pas du mélange de gènes et de la possibilité ainsi de «tester» de nombreuses combinaisons.

Une telle variation est un élément moteur de l’évolution. Les espèces tendent à produire plus de rejetons que leur environnement est capable de le supporter et ceux qui bénéficient des variations qui les rendent le plus capable de survivre transmettent leurs gènes plus performants à leurs enfants et ainsi de suite. Les faibles sont éliminés et les espèces s’adaptent ainsi en permanence à leur environnement et aux prédateurs. La reproduction sexuelle est compliquée, mais avec son mélange constant de gènes elle crée des populations variées et toujours plus à même de survivre et de se développer.

En outre, les rejetons issus d’une reproduction asexuée étant génétiquement identiques, ils sont plus fragiles face aux maladies et aux épidémies. La reproduction sexuée peut permettre d’avoir et de sélectionner des descendants qui ont une mutation leur permettant par exemple de résister à une maladie ou un changement climatique et de passer cette mutation aux générations suivantes.

Ceci dit, la reproduction asexuée a tout de même des avantages. Elle est plus simple et permet de se passer de la phase toujours compliquée et aléatoire de compétition, de rencontre et de sélection des partenaires.

L’enjeu de la difficulté de la reproduction sexuée se mesure dans les comportements différents dans la plupart des espèces des mâles et des femelles du fait de leurs spécialisations. Les premiers tendent à vouloir s’accoupler avec toutes les femelles possibles et ces dernières se montrent beaucoup plus sélectives et difficiles car l’investissement pour elles est considérable. Elles auront à prendre en charge les œufs ou dans les cas des mammifères à éduquer les descendants après les avoir porté dans leurs ventres. Les femelles ont donc intérêt à ne pas se tromper et à choisir un mâle avec des gènes solides.

Slate.fr

Newsletters

Faire la grasse matinée le week-end pourrait augmenter votre espérance de vie

Faire la grasse matinée le week-end pourrait augmenter votre espérance de vie

Une bonne excuse à dégainer pour trainer au lit.

Les femmes absentes des études sur les maladies les plus dangereuses pour elles

Les femmes absentes des études sur les maladies les plus dangereuses pour elles

Elles manquent toujours à l'appel dans la recherche cardiovasculaire, par exemple.

Les humains ne réprésentent que 0,01% de la vie sur Terre (mais nuisent aux 99,99% restant)

Les humains ne réprésentent que 0,01% de la vie sur Terre (mais nuisent aux 99,99% restant)

Nous sommes les moins nombreux, mais les plus gênants.

Newsletters