Tech & internet

Une citation attribuée à l'écrivain John Green venait d'une blogueuse de 13 ans

Repéré par Myriam Lebret, mis à jour le 20.02.2015 à 17 h 34

Repéré sur Washington Post, Youtube, Melody Truong

L'auteur lui-même pensait avoir écrit le texte!

Vous avez peut-être déjà lu cette citation –surtout si vous êtes un fan de la plateforme Tumblr– attribuée à l'écrivain John Green (Nos étoiles contraires) dans son livre La face cachée de Margo (Paper Towns):

«I'm in love with cities I've never been to and people I've never met».*

En réalité, cette citation a été écrite il y a plusieurs années par une jeune fille de 13 ans, Melody Truong, sur son Tumblr (aujourd'hui désactivé). L'écrivain lui-même l'a annoncé à ses abonnés YouTube dans une vidéo du 17 février, rapporte le Washington Post.

Comme Melody postait beaucoup de choses au sujet de John Green sur son Tumblr, ses abonnés ont partagé la phrase en pensant que ce dernier en était l'auteur. 

La citation est ensuite devenue très populaire et a circulé sur des sites comme Etsy, Tumblr, ou encore Pinterest. Jusqu'à ce qu'une amie de Melody accuse l'auteur de Nos étoiles contraires de plagiat accidentel sur le forum RedditSuite à ce message, l'écrivain a téléchargé illégalement (!) son propre livre en format PDF pour y chercher la phrase... qui n'y était pas. 

Jusque-là, John Green pensait lui aussi avoir écrit «I'm in love with cities I've never been to and people I've never met».  Il vend même un poster de la citation, sur le site qu'il co-édite avec son frère, Hank. Dans sa vidéo, il explique avoir simplement pensé ne pas s'en souvenir:

«Je suppose qu'au lieu de croire aveuglément que j'avais écrit quelque chose parce qu'Internet le disait, j'aurais dû faire quelques recherches».

Sur son nouveau Tumblr, Escaping the presentMelody Truong explique qu'elle a pleuré de joie lorsque John Green s'est excusé sur Reddit, puis dans sa vidéo. Ils ont échangé plusieurs e-mails et les bénéfices de l'affiche vendue par l'écrivain sont partagés entre l'adolescente et la graphiste qui a réalisé le visuel. Elle résume:

  • John a pensé qu'il avait écrit quelque chose que j'avais écrit
  • C'est arrangé maintenant
  • Et c'est une personne fantastique

La citation de Melody n'est pas la seule à avoir été mal attribuée sur Internet. En Juillet 2014, nous vous parlions par exemple du «théorème de Pasqua», dont personne ne trouve la source:

 

L'année précédente, nous évoquions aussi une fausse citation de Nelson Mandela, largement partagée sur Twitter, et qui appartient en fait à une auteure américaine d'ouvrages de développement personnel, Marianne Williamson. 

Pour Green, la mauvaise attribution de la citation de Melody est un exemple parfait des problèmes de source et de crédit sur Internet. Dans son article pour le Washington Post, Caitlin Dewey n'est pas tout à fait d'accord:

«Aujourd'hui, quand on cherche la citation de Melody, on trouve des millions de mèmes -sans crédit, sans auteurs, et qui n'appartiennent pas à Melody mais à la communauté. C'est un mode d'expression extrêmement moderne, et que les théoriciens des médias commencent à peine à étudier».

* — «Je suis amoureux de villes où je ne suis jamais allé et de personnes que je n'ai jamais rencontrées» Retourner à l'article

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte