France

Elections départementales: le binôme-type de candidats s'appelle Isabelle et Michel

Myriam Lebret, mis à jour le 19.02.2015 à 19 h 05

Après la publication de la liste des candidats par le ministère de l'Intérieur, nous nous sommes penchés sur les prénoms les plus portés par les futurs élus.

 Urne en plastique transparent pour élection, France (1er tour élections municipales et cantonales 9 mars 2008 à Cognac), Pierre-alain Dorange  via Wikimedia Commons.

Urne en plastique transparent pour élection, France (1er tour élections municipales et cantonales 9 mars 2008 à Cognac), Pierre-alain Dorange via Wikimedia Commons.

Les candidats aux élections départementales des 22 et 29 mars avaient jusqu'au 16 février pour se déclarer. Le ministère de l’Intérieur a publié un fichier contenant l'intégralité des noms des candidats: pour chaque nouveau canton, et pour la première fois, la parité est respectée, les candidats se présentant obligatoirement en binôme femme/homme, et avec un autre binôme femme/homme de suppléants.

À partir de ces données, nous avons établi les top 10 des prénoms les plus portés par les 36.364 candidats (suppléants compris) aux conseils départementaux

À la première place des prénoms les plus courants chez les candidates et leurs suppléantes, nous retrouvons Isabelle, porté par 437 femmes sur 18.182. Un prénom dont le pic de popularité se situe en 1965, avec plus de 24.000 naissances. Les Isabelle sont talonnées par les Catherine (406) et les Sylvie (364). Voici le top 10 féminin:

1. Isabelle (437)
2. Catherine (406)
3. Sylvie (364)
4. Françoise (356)
5. Nathalie (341)
6. Martine (337)
7. Christine (329)
8. Brigitte (248)
9. Véronique (239)
10. Valérie (238)

Chez les hommes, les Michel arrivent en tête: ils sont 594 à porter ce prénom, particulièrement en vogue dans les années 50 (plus de 29.000 naissances en 1950) et avant. Ils seraient 600.000 Français à le porter. Suivent ensuite Philippe (499) et Alain (460). Les 10 prénoms masculins les plus portés par les candidats sont donc:

1. Michel (594)
2. Philippe (499)
3. Alain (460)
4. Christian (371)
5. Pierre (364)
6. Patrick (342)
7. Bernard (325)
8. Gérard (320)
9. Thierry (300)
10. Jean-Pierre (282)

Evidemment, le gros des troupes porte des prénoms un peu passés de mode pour un nouveau-né: l'âge moyen du candidat est de 51 ans. Mais, comme il est possible de candidater pour les élections départementales dès 18 ans, on retrouve parmi les listes une nouvelle génération de (possibles) futurs élus. Il y a par exemple 18 Kévin, 115 Alexandre, 32 Laura ou encore 28 Camille (féminin), des prénoms très populaires dans les années 90:

Les courbes de popularité de quelques prénoms, élaborées à partir du site DataAddict.

En 2012, nous avions également cherché à connaître le nom du candidat type pour les législatives. Résultat? Philippe Martin était la combinaison du prénom et du nom les plus courants dans la liste des candidats.Ça tombe plutôt bien, puisqu'il existe vraiment un Philippe Martin, député PS du Gers. Martin reste d'ailleurs le nom de famille le plus commun chez les candidats cette année, comme le montre notre classement:

1. Martin (119)
2. Bernard (74)
3. Thomas (59)
4. Dubois (57)
5. Petit (57)
6. Simon (53)
7. Robert (52)
8. Leroy (49)
9. Richard (49)
10. Roux (45)

L'année dernière, Brice Person, du blog Idées Libres, avait établi le même classement pour les prénoms des conseillers municipaux. Les mêmes prénoms que cette année se retrouvaient en tête de liste, Michel pour ces messieurs et, petite différence, Catherine (la numéro 2 de 2015) pour ces dames:

Myriam Lebret
Myriam Lebret (8 articles)
journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte