Double XCulture

La place des femmes dans les films s'améliore, mais très peu

Repéré par Myriam Lebret, mis à jour le 19.02.2015 à 22 h 15

Repéré sur Women in film, Annenberg, Purebreak, Deadline, Variety

The Hunger Games: l'embrasement. Francis Lawrence, Metropolitan FilmExport

The Hunger Games: l'embrasement. Francis Lawrence, Metropolitan FilmExport

Quelle est la place des femmes dans le cinéma? Plusieurs études tentent de répondre à cette question depuis 2007. Women in film en a regroupé plusieurs sous forme de graphiques, pour dresser un tableau de la situation des femmes dans l'industrie cinématographique, notamment entre 2010 et 2014. 

L'un des principaux outils sur ce sujet est le test de Bechdel.

Pour passer ce test, un film: 1) doit comporter au moins deux femmes, 2) qui doivent parler ensemble 3) à propos d'autre chose que d'un homme.

Seuls 55% des films sortis en 2014 ont réussi le test de Bechdel, contre 67% en 2013.  Sur 175 films étudiés, il y avait au moins deux femmes dans 167 d'entre eux, mais seulement 97 dans lesquels les deux femmes parlent ensemble d'autre chose que d'un homme.

Néanmoins, la proportion de films qui réussit le test augmente au fil des ans:


Women in Film s'appuie aussi sur un rapport d'Annenberg, l'école de communication et de journalisme de l'Université de Californie du sud. Dans une étude réalisée entre 2007 et 2013, les chercheurs d'Annenberg démontrent que le pourcentage de personnages principaux féminins dans les films de 2013 est le même que les années précédentes, soit 28%. La même année, la parité était respectée dans seulement 16% des films. Les femmes ont aussi plus de chances de porter des tenues très sexualisées que les hommes (à 30,2% contre 9,7% pour ces messieurs). Autre résultat frappant: entre 2007 et 2013, les films de 22 réalisatrices se sont retrouvés dans les 100 premiers films du box-office américain. 

En mars 2014, le site Purebreak racontait que les fans de la saga Hunger Games étaient révoltés contre les choix faits par les MTV Movie Awards dans la catégorie «meilleur héros». Alors que Hunger Games 2: l'embrasement faisait partie des films les plus nommés, Katniss Everdeen n'était pas considérée comme une héroïne. La catégorie «meilleur héros» 2014 ne comprenait que des hommes: Henry Cavill (Man of Steel), Robert Downey Jr (Iron Man 3), Martin Freeman (Le Hobbit 2), Chris Hemsworth (Thor 2) et Channing Tatum (White House Down). 

Martha Lauzen, du centre d'étude de la place des femmes à la télévision et dans les films de l'université de San Diego, analyse chaque année les 100 premiers films du box-office américain. En 2014, seulement 12% avaient des femmes pour héroïnes, comme le rapporte le site Deadline. Un recul de 3 points par rapport à 2013. En étudiant 2.300 personnages de films, la chercheuse note dans son rapport que 30% de ceux qui prononcent des répliques sont des femmes et que les personnages féminins (mères, épouses, filles...), souvent plus jeunes que leurs homologues masculins, sont surtout là pour aider ces derniers. Interrogée par Variety, Martha Lauzen donne l'alerte:

«Il existe un écart croissant entre ce que nous percevons comme étant le statut actuel des femmes dans les films et leur véritable statut.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte