Partager cet article

L'histoire oubliée d'un lynchage de masse dans l'Arkansas

Duluth lynchings via Wikimedia Commons

Duluth lynchings via Wikimedia Commons

En 1919, lors d'un lynchage de masse, 237 Afro-Américains sont morts dans l'Arkansas, dans le comté de Phillips, rappelle The Daily Beast à la suite d’un rapport de l’Equal Justice Initiative. Jusqu’ici les chiffres estimés par la National Association for the Advancement of Colored People et le Bureau of Investigation donnaient un chiffre trois à près de dix fois moindre: entre 25 et 80 morts.

The Daily Beast raconte qu’excédés par l’exploitation dont ils étaient victimes, les métayers afro-américains avaient décidé de former un syndicat en Arkansas, le Progressive Farmers and Household Union of America. Une résistance à laquelle s'étaient opposés les propriétaires terriens blancs qui n’entendaient pas renoncer à exploiter les métayers et agriculteurs noirs. «Ils pensaient que leur prospérité en dépendait», raconte The Daily Beast.

Dans la nuit du 30 septembre 1919, ils interrompirent une réunion du syndicat, des échanges de coups de feu survinrent, l'un des propriétaires blancs fut mortellement blessé. Les syndicalistes se dispersèrent et s'organisèrent rapidement pour se défendre, s'attendant à des représailles de leurs attaquants. Et en effet, le sherif rallia des centaines de blancs qui partirent à la recherche des agriculteurs noirs, et en tuèrent 237.

Au-delà de l'Arkansas, l’Equal Justice Initiative, association de défense des droits des noirs américains, a recensé «3.959 Afro-Américains lynchés dans les 12 Etats du sud des Etats-Unis entre 1877 et 1950, soit 700 morts de plus que les chiffres habituellement cités», rapportait Claire Levenson le 11 février dans un article de Slate:

Pendant la période, aucun blanc n'a été condamné pour ces meurtres barbares, et des cartes postales avec photo des cadavres étaient vendues en tant que souvenirs après les exécutions.

L'année 1919 a été «particulièrement sanglante», note The Daily Beast. «En seulement cinq mois, de janvier à mai, plus de 20 lynchages ont tué deux douzaines d’Afro-Américains»

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte