Partager cet article

Le nouveau style de l'interview politique: les réponses rien qu'en emoji de Julie Bishop, la ministre australienne des Affaires étrangères

Source: imgur

Source: imgur

La ministre australienne des Affaires étrangères a accordé une interview assez étrange à BuzzFeed, ce 16 février. Julie Bishop a répondu aux questions du journaliste en emoji. 

Les emoji, ce sont ces émoticônes qui reviennent de plus en plus dans vos messages. La semaine dernière, le Washington Post publiait un long article qui expliquait pourquoi les mères de famille se mettaient elles aussi aux emoji.

Alors qu'elle était présente dans la pièce en compagnie des deux journalistes et du photographe de BuzzFeed, Julie Bishop a donc répondu aux messages/questions des journalistes sur son smartphone en utilisant uniquement des emoji.

On y apprend ainsi qu'elle n'apprécie pas vraiment le président russe, Vladimir Poutine:

Qu'elle estime que les relations avec la Chine et les Etats-Unis sont plutôt bonnes:

Et alors que la BBC rappelle qu'elle est «vue comme une potentielle future Premier ministre australienne», Julie Bishop déclare qu'elle ne se prononce pas sur ses ambitions politiques:

Julie Bishop s'est mise aux emoji sur Twitter en novembre dernier. A l'époque, BuzzFeed avait déjà relayé cette nouveauté.

«Cela a commencé quand une femme a accusé Bishop sur Twitter d'être arrivée en retard à l'aéroport, ce qui a retardé le départ de son frère. Julie Bishop a ensuite surpris cette personne en lui répondant qu'elle était bien à l'heure et que ce n'était pas de sa faute si le décollage avait été différé. Quand cette femme s'est excusée, Bishop lui a fait savoir qu'elle n'était pas en colère de la meilleure façon qu'elle connaissait.

«Et comme quand votre maman ou votre papa a appris comment les utiliser, Bishop a un peu craqué avec les emoji.»

Ce qui avait fait dire à l'Obs dans un article publié dans son édition papier du 11 décembre que:

«Evidemment, personne n’y a rien compris, mais Julie s’est fait un tas de nouveaux amis.»

On ne sait pas quelle était la véritable intention derrière ces tweets remplis d'emoji. Julie Bishop n'a pas vraiment expliqué les raisons de sa nouvelle passion, mais il semble qu'elle lui a permis d'augmenter son audience. En l'espace de trois mois, elle a gagné 20.000 followers et une solide réputation chez les fans des emoji.

Elle continue d'ailleurs d'en mettre çà et là dans ses tweets, comme lorsqu'elle s'est réjouie de voir l'Australie intégrer l'Eurovision:

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte