Culture

A vendre, maison de Ian Curtis, 115.000 livres sterling

Temps de lecture : 2 min

La maison du 77 Barton Street à Macclesfield. Photo: RightMove.
La maison du 77 Barton Street à Macclesfield. Photo: RightMove.

C'est sans doute une bonne affaire pour un fan de rock à l'esprit un peu mortuaire: l'ancienne maison de Ian Curtis, le chanteur de Joy Division, est en vente, rapporte le NME. Il en coûtera au moins 115.000 livres sterling (environ 155.000 euros) pour qui souhaitera acquérir cette «maison de caractère à double entrée» et à deux chambres située au 77 Barton Street, à Macclesfield, à côté de Manchester. C'est là que, le 18 mai 1980, à quelques jours d'une tournée américaine, le jeune chanteur s'était pendu dans la cuisine au petit matin, après une nuit passée à regarder Stroszek de Werner Herzog et écouter The Idiot d'Iggy Pop.

On peut voir la maison dans le film Control d'Anton Corbijn, qui l'a utilisée comme décor. Comme l'explique le site Gigwise, les autres membres de Joy Division s'étaient émus l'an dernier du mercantilisme mortuaire autour de Ian Curtis quand l'ancienne table de la cuisine du chanteur avait été mise en vente sur eBay pour plusieurs milliers de livres.

Slate.fr

Newsletters

DVD: inédit, surprises, classiques, curiosités et rattrapages

DVD: inédit, surprises, classiques, curiosités et rattrapages

Petit florilège de parutions récentes, monts inconnus et merveilles à redécouvrir. La plupart sont également accessibles en VOD, mais sans les suppléments (bonus audiovisuels, livres et livrets), et pas forcément avec la même qualité d'image et de son.

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Depuis une dizaine d'années, le disco polo s’impose comme référence de l’industrie musicale polonaise. Au point d'attirer l'attention des politiques et d'exaspérer les milieux intellectuels.

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Les entrées de «Rien à perdre», biopic du fondateur de l'Église universelle du Royaume de Dieu, battent des records. Mais presque aucun spectateur ne va voir le film.

Newsletters