Histoire / Monde

À quoi servent les mystérieuses flèches géantes que l’on peut trouver au sol aux Etats-Unis ?

Temps de lecture : 2 min

Remnants of Transcontinental Air Mail Route Beacon 37A, atop a bluff in St. George, Utah / Dppowell  via Wikimedia Commons

Saviez-vous que des flèches en béton parsemaient çà et là le sol des Etats-Unis? Le City Lab partage sur son site quelques images de ces flèches en béton prises par Google Maps. Un utilisateur en a répertorié au moins 117.

Comme celles-ci:

Google Maps

Google Maps

Curieux? En réalité ces flèches servaient de repères nocturnes aux avions de la poste aérienne américaine dans les années 1920. Elles traversaient l'Amérique et indiquaient le chemin de New York à San Francisco. City Lab rapporte que l'ambassadeur de la Nasa, Patrick Wiggins, a récemment expliqué la manière dont ces balises marchaient à l'Universities Space Research Association:

«Tous les 16 kilomètres, les pilotes passaient au-dessus de flèches en béton de 21 mètres qui étaient peintes en jaune fluo sur le sol. Au centre de chaque flèche il y avait une tour en métal de 15,5 mètres, surmontée d'un girophare de millions de bougies (unité de mesure de l'intensité lumineuse). Sous le girophare il y avait deux lumières pointant vers l'avant et vers l'arrière le long de la flèche. Les lumières flashaient un code pour identifier le numéro de la balise. S'il le fallait, un générateur positionné au bout de chaque flèche alimentait la balise et les lumières».

De nos jours, l'état du Montana utilise encore ces balises. Les pilotes se repèrent grâce à 19 d'entre elles lorsqu'ils survolent les montagnes de nuit.

Slate.fr

Newsletters

Le bidet (enfin) à la conquête des États-Unis

Le bidet (enfin) à la conquête des États-Unis

L'invention française longtemps délaissée outre-Atlantique est en bonne voie pour séduire les Américains.

L'élégance de «ballerine légère» que Jackie Kennedy doit à Hubert de Givenchy

L'élégance de «ballerine légère» que Jackie Kennedy doit à Hubert de Givenchy

Décédé le 10 mars à l’âge de 91 ans, le couturier français était sans conteste le préféré de la Première dame la plus emblématique des États-Unis.

L'histoire rocambolesque de l'acteur qui s'est fait passer pour un général durant la Seconde Guerre mondiale

L'histoire rocambolesque de l'acteur qui s'est fait passer pour un général durant la Seconde Guerre mondiale

Les services secrets britanniques ont brouillé les pistes en 1944 en utilisant l’acteur Clifton James, pour interpréter le rôle de sosie du général Montgomery.

Newsletters