Économie / Culture

Combien ça coûte d'être Christian Grey?

Temps de lecture : 2 min

L'acteur Jamie Dornan, le 11 février 2015 à Berlin. REUTERS/Stefanie Loos
L'acteur Jamie Dornan, le 11 février 2015 à Berlin. REUTERS/Stefanie Loos

Bloomberg a identifié les produits de luxe apparaissant dans Cinquante nuances de grey et estimé leur prix.

Parmi les produits placés dans le film, Bloomberg recense ainsi un MacBook Air (à partir de 899 euros), un iPhone 5s (à partir de 609 euros) et un crayon Dunhill à 600 euros, tous appartenant à Christian Grey.

Ses montres, des Omega, coûtent respectivement 7.200 dollars (6.300 euros) et 26.500 dollars (23.180 euros). Ses boutons de manchette, des Dunhill silver Knot and Rod cufflinks, sont estimés à 866 euros. Ses ceintures, mallettes, sacs de voyage et portefeuilles sont en cuir, signés Yves Saint Laurent (de 375 dollars à 5.975 dollars soit entre 327 euros et 5.225 euros).

Christian Grey a aussi en sa possession cinq modèles d'Audi différents: une S6 berline (à partir de 39.900 euros), une S7 (à partir de 102.900 euros), une S8 (à partir de 135.660 euros), un Q7 cross over SUV (à partir de 56.350 euros) et un R8 spyder (à partir de 131.700 euros). Auxquelles s’ajoute un Eurocopter EC130 (d’un coût approximatif de 3,2 millions de dollars soit 2,8 millions d’euros).

Là, on en est déjà à plus de 3,3 millions d'euros, sans compter son appartement, et diverses autres possessions.

Des produits onéreux que Christian Grey n'a aucun mal à s'offrir. La fortune du personnage fictif s’élèverait à 2,2 milliards de dollars (1,9 milliard d’euros) selon Forbes.

Slate.fr

Newsletters

Privé de «Davos du désert»

Privé de «Davos du désert»

Faut-il croire à l'ordinateur quantique? Si oui, pour quand?

Faut-il croire à l'ordinateur quantique? Si oui, pour quand?

Dans cet épisode de DEMAIN. DÈS MAINTENANT, nous abordons une question assez vertigineuse, puisqu’il s’agit de l’ordinateur quantique. De quoi s’agit-il exactement? Faut-il y croire? Quel objectif peut justifier de relever un tel défi? Où en...

 La gratuité des transports publics à Paris, une mauvaise idée qui peut en faire naître de bonnes

La gratuité des transports publics à Paris, une mauvaise idée qui peut en faire naître de bonnes

En mars, Anne Hidalgo lançait une réflexion sur la gratuité des transports en commun. Son résultat sera connu à la fin de l'année, mais il semble d'ores et déjà qu'il s'agisse d'une fausse piste.

Newsletters