Monde

Les Africains de Moscou sont «assiégés»

Temps de lecture : 2 min

Image de une: akk_rus, Flickr, CC
Image de une: akk_rus, Flickr, CC

Presque 60% des Africains et des noirs vivant dans la capitale russe ont déjà été victimes d'agression à caractère raciste, selon une étude de l'aumônerie protestante de Moscou. Un quart des 200 personnes interrogées on déclaré avoir été agressé plus d'une fois, tandis que 80% d'entre eux ont déjà été agressé verbalement.

Les conclusions de l'étude montrent que les Africains vivant en Russie sont dans la peur permanente d'une attaque ou d'une agression. La plupart des Africains interrogés ont déclaré éviter de prendre le métro, de fréquenter les endroits publics pleins de monde et ne pas sortir lors des jours fériés ou les jours de match de football.

Beaucoup d'attaques sont préméditées et extrêmement violentes. Un Nigérian interrogé par la BBC a été poignardé dans le dos à plusieurs reprises et s'est fait tirer dessus. Un autre homme a confié qu'un agresseur avait essayé de le scalper. Il y a officiellement 10.000 Africains à Moscou, sans compter les nombreux clandestins qui y vivent.

[Lire l'article complet sur BBC News]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: akk_rus, Flickr, CC

Newsletters

La division SS musulmane en Bosnie, entre mythes et réalités

La division SS musulmane en Bosnie, entre mythes et réalités

La 13e division SS en Bosnie a généré nombre d'analyses. Le dépouillement des archives permet aux historien·nes de remettre en perspective les faits et la réalité.

En Italie, les proxénètes ont laissé des milliers de femmes affamées pendant le confinement

En Italie, les proxénètes ont laissé des milliers de femmes affamées pendant le confinement

Forcées de se prostituer pour payer leurs dettes, ces femmes se sont retrouvées à lutter contre la faim en pleine pandémie, abandonnées par leurs proxénètes et par l’État.

À force de ne pas porter de masques, les politiques propagent le coronavirus au Mississippi

À force de ne pas porter de masques, les politiques propagent le coronavirus au Mississippi

Près d'un·e législateur·trice sur six est contaminé·e dans cet État américain.

Newsletters