Monde

Mutilé par les Talibans pour avoir voulu voter

Temps de lecture : 2 min

Lal Mohammed, un fermier afghan de 40 ans, était déterminé à exercer son droit de vote lors des dernières élections, et a payé sa décision au prix fort. Il s'est fait intercepter par des talibans sur le chemin du bureau de vote et s'est fait passer à tabac puis couper le nez et les deux oreilles.

Son témoignage, publié par The Independent, en fait la première victime médiatisée des rétributions  talibanes contre ceux qui ont enfreint leur ordre de boycotter le vote. Il aide à mieux comprendre pourquoi tant de personnes à travers le pays avaient trop peur pour aller voter.

«De nombreux Afghans éminents et autres personnalités internationales ont encouragé les citoyens à défier les Talibans et à aller voter, écrit le quotidien britannique. Mais, en tant que victime, Mohammed et ses amis affirment qu'ils n'ont reçu aucun soutien officiel.»

Les talibans avaient promis de perturber les élections et de punir les personnes se rendant aux bureaux de vote. La journée des élections a été marquée par de nombreuses attaques dans tout le pays, qui ont fait 26 morts et 80 blessés.

[Lire l'article complet sur independent.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Image de Une: Dans un bureau de vote à Kandahar   Reuters

Newsletters

Fusako Shigenobu, fondatrice du groupe terroriste de l'Armée rouge japonaise, libérée de prison

Fusako Shigenobu, fondatrice du groupe terroriste de l'Armée rouge japonaise, libérée de prison

L'organisation d'extrême gauche pratiquant la lutte armée s'était fait connaître dans les années 1970, notamment lors du massacre de l'aéroport de Lod, à Tel Aviv.

La dernière sorcière de Salem, graciée 329 ans après sa condamnation à mort

La dernière sorcière de Salem, graciée 329 ans après sa condamnation à mort

Elle vient d'être innocentée grâce au travail d'une classe de collégiens du Massachusetts.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 21 au 27 mai 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 21 au 27 mai 2022

Fusillade dans une école au Texas, les femmes obligées de couvrir leur visage en Afghanistan, et flambée de l'épidémie de Covid-19 en Corée du Nord... La semaine du 21 au 27 mai en images.  

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio