Culture

«Tous Cinéma»: Romain Goupil veut «interroger, de film en film, la valeur d'une image»

Temps de lecture : 2 min

Il l'a expliqué dans l'émission, partenaire de Slate.

Invité de l'émission Tous Cinéma, dont Slate est partenaire, Romain Goupil est venu avec sa femme, Sanda et sa comédienne Valeria Bruni-Tedeschi, présenter son nouveau film Les Jours Venus. Il a évoqué son rapport au temps, qui passe trop vite, au cinéma, aux comédiens, et à sa propre vie, dont il se sert dans ses films.

Valeria Bruni-Tedeschi, qui en tant que réalisatrice, tisse aussi son cinéma sur sa propre vie, a récusé la notion de «trahison de la vérité» ou trahison de ses proches:

«C'est un film! Qu'est-ce qu'on trahit? Je comprends pas ce mot trahison».

Romain Goupil, qui a notamment utilisé dans Les Jours venus de vraies images d'archives de sa femme et de ses enfants a poursuivi:

«C'est faire participer. On ne trahit pas en inventant: on donne des élements vrais qui permettent de réfléchir et on les contredit par une autre image. C'est mettre en abîme, s'interroger, de film en film, la valeur d'une image».

Dans l'émission, Charlotte Pudlowski, rédactrice en chef adjointe de Slate, a parlé du faux bébé du film American Sniper, de Clint Eastwood et de la façon dont on trouve des vrais bébés pour jouer dans les films.

En fin d'émission, le réalisateur et comédien Thomas Salvador est venu présenter son nouveau film Vincent n'a pas d'écailles.

Slate.fr

Newsletters

H. H. Holmes, tueur à la chaîne

H. H. Holmes, tueur à la chaîne

Un essai passionnant raconte comment Henry Howard Holmes a utilisé les innovations de la révolution industrielle pour construire de ses mains un véritable temple du meurtre.

«Le procès contre Mandela et les autres» et «6 Portraits XL», deux films pour toucher le réel

«Le procès contre Mandela et les autres» et «6 Portraits XL», deux films pour toucher le réel

Des voies aussi différentes qu'également originales pour explorer et donner à comprendre la réalité.

Chanel et la danse

Chanel et la danse

La maison a noué à plusieurs reprises des liens avec la danse. Cette année, Chanel a été mécène pour le gala d’ouverture de la saison de l’Opéra de Paris et accompagne l’événement avec des podcasts. Conversations avec Aurélie Dupont, Diana Vishneva, Kate Moran et Ohad Naharin.

Newsletters