Tech & internet / Monde

En Inde, des milliers de photomatons pour faire des selfies avec le Premier ministre Narendra Modi

Temps de lecture : 2 min

Un des selfies disponibles sur le site selfiewithmodi.com.
Un des selfies disponibles sur le site selfiewithmodi.com.

A quelques jours des élections locales en Inde, le parti du Premier ministre Narendra Modi, le BJP, a lancé une grande campagne de selfies à New Delhi. Quartz India rapporte que dans les 2.500 cabines installées dans la capitale, il est possible de faire un faux selfie avec le Premier ministre.

A l'intérieur de ces photomatons, il y a un iPhone monté sur un trépied et, grâce à une application mobile, une photo de Modi souriant (toujours la même) est automatiquement ajoutée à côté de la photo de son admirateur. L'employé du parti qui prend la photo peut ensuite l'envoyer par email ou SMS en moins de 24 heures. L'idée est d'encourager les gens à aller voter.

Selon Quartz India, plus de 70.000 personnes ont déjà pris ces faux selfies, dont beaucoup sont disponibles sur le site selfiewithmodi.com. Etant donné le succès de l'opération, le BJP songe à laisser les cabines en place même après les élections.

Dans la plupart des cas, la différence de qualité et de luminosité entre les deux portraits (ainsi que la façon bizarre dont ils sont placés l'un par rapport à l'autre) trahit immédiatement que Narendra Modi n'était pas présent dans la cabine. Ce qui n'empêche pas de nombreux fans de tweeter fièrement leur photo sous le hashtag #SelfieWithModi. La plupart sont des hommes (il y a aussi quelques enfants) et ils sont nombreux à être peu souriants, ce qui donne un petit effet comique à la photo. D'autres ont utilisé le hashtag pour se demander si vraiment, la construction de photomatons était une priorité pour la capitale indienne.

Cette volonté d'être virtuellement aux côtés du peupe indien n'est pas nouvelle: le printemps dernier, Modi avait fait des discours de campagne via hologramme. La projection en 3D de ses discours avait ainsi pu être diffusée dans 1.400 villes indiennes, ce qui est pratique quand on sait que l'électorat indien dépasse les 800 millions de personnes.

Quant au côté un peu narcissique et mégalomaniaque du premier Ministre, cela n'a visiblement surpris personne. Pendant la visite récente de Barack Obama, la presse avait déjà remarqué que Modi portait un costume rayé dans lequel les rayures étaient composées de son nom complet, Narendra Damodardas Modi, écrit en blanc des milliers de fois.

Slate.fr

Newsletters

Les faux comptes Facebook explosent après la fusillade de Santa Fe

Les faux comptes Facebook explosent après la fusillade de Santa Fe

Les premiers sont apparus à peine vingt minutes après l'annonce de l'attaque.

Aux États-Unis, Fortnite devient un vrai problème pour les joueurs de baseball

Aux États-Unis, Fortnite devient un vrai problème pour les joueurs de baseball

Les heures passées sur le jeu vidéo pourraient avoir une influence négative sur les performances des sportifs.

En 2018, on reconnaît un hit aux mèmes qu'il génère

En 2018, on reconnaît un hit aux mèmes qu'il génère

En 2018, les tubes ne se créent plus seulement avec des instruments, des lyrics et des micros. La partition la plus importante est maintenant celle qui se joue sur les réseaux sociaux.

Newsletters