Science & santé

Déneiger augmente les risques de crise cardiaque

Repéré par Myriam Lebret, mis à jour le 06.02.2015 à 10 h 33

Repéré sur The Conversation, Wall Street Journal, Exam Health

En France, la neige tombe en moyenne entre 25 et 30 jours par an dans les régions les plus froides /Phillip Bridges shovels the driveway of his new home via Wikimedia Commons

En France, la neige tombe en moyenne entre 25 et 30 jours par an dans les régions les plus froides /Phillip Bridges shovels the driveway of his new home via Wikimedia Commons

Pourquoi déneiger est-il plus éprouvant physiquement que de faire du jogging? Jack Goodman, professeur d’éducation physique à l’université de Toronto et scientifique adjoint en cardiologie au Mt. Sinai Hospital, répond à cette question dans un article pour The Conversation.

Les besoins de notre cœur lorsqu’on déblaye une surface à la pelle sont très élevés, selon Jack Goodman.

«En fait, ils rivalisent avec les exigences maximum des tests d’efforts [...], ce qui dépasse souvent de 80 à 90% votre tolérance maximale à l’effort».

Première raison: il s'agit une activité exercée en plein froid, ce qui peut non seulement causer une constriction des vaisseaux sanguins (à cause de l’air froid inhalé) mais aussi augmenter les risques de coagulation du sang. Deux facteurs qui aggravent les risques de problèmes cardiovasculaires.  

Pour éviter de respirer trop d'air froid, le docteur Lawrence Phillips conseille dans un article du Wall Street Journal de mettre une écharpe devant la bouche. Directeur du service cardiologie du centre médical de l'Université de Langone (New-York), Lawrence Phillips affirme qu'après chaque tempête de neige de nouveaux patients sont diagnostiqués pour des problèmes de coeur. 

Deuxième raison: déneiger à la pelle est un exercice unique. «Il se fait typiquement sans échauffement et comprend un travail des bras qui augmente la pression artérielle de façon drastique», explique le professeur Goodman. Mais ce n’est pas tout: pendant ce temps, les jambes travaillent aussi. 

Clyde Yancy est directeur de la section cardiologie de l'école de médecine de la Northwestern University Feinberg de Chicago. Il explique au Wall Street Journal que le risque est surtout accru chez les personnes qui ne sont pas habituées à faire du sport et celles ayant déjà des problèmes cardiovasculaires. Cela ne devrait pas empêcher les autres de faire attention:

«Réduisez vos efforts d'environ 20%, faite une pause quand vous déneigez, et arrêtez-vous fréquemment.»

Il vaut mieux aussi éviter de faire un bon repas juste avant ou juste après un tel exercice afin de ne pas solliciter le coeur à l'excès. Enfin, il faut faire attention lorsque l'on a des problèmes de dos. 

En France, tout le monde n'est pas amené à déneiger à la pelle. Il neige en moyenne entre 25 et 30 jours  par an sur les régions de l'Est comme la Lorraine, la Franche-Comté et l'Alsace, selon Météo ExpressÀ l'inverse, peu de risque de crise cardiaque due au déneigement en méditerranée: il y neige en moyenne entre 1 et 3 jours par an. Dans les pré-Alpes, comme à Chambéry, l'épaisseur moyenne maximale de la neige est d'environ 50cm. 

Rien en comparaison des stations de ski, bien sûr, puisque Val Thorens avait un enneigement moyen de 100cm... dans une journée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte