Monde

Sept secondes plus tôt, ce Québécois était multimillionnaire

Temps de lecture : 2 min

La machine avait validé son ticket de loto 7 secondes trop tard. Après sept ans de procédure, il a vraiment perdu.

Les boules de l'Euromillion en 2004. REUTERS/ Charles Platiau
Les boules de l'Euromillion en 2004. REUTERS/ Charles Platiau

Sept secondes. Sept petites secondes. C'est le temps qui sépare un Québécois de la moitié de la cagnotte de 27 millions de dollars (18,8 millions d'euros) mis en jeu le 23 mai 2008, raconte la CBC, la radio et télévision publique canadienne.

La Cour suprême canadienne a jugé –après une bataille judiciaire qui aura duré sept ans– que le deuxième ticket de loto de Joel Ifergan avait été imprimé quelques secondes trop tard, et que donc, il comptait pour le tirage de la semaine suivante.

Comme le raconte The Guardian:

«Alors que l'horloge du terminal de la loterie indiquait 20h59, seul un des deux tickets a été enregistré à temps. Le deuxième ticket, le gagnant, a été imprimé et enregistré sur l'ordinateur de Loto-Québec sept secondes après 21h00. Il était donc éligible pour le tirage de la semaine suivante. L'employé du magasin avait prévenu Joel Ifergan que seul un ticket avait été enregistré à temps, et lui a demandé s'il voulait quand même payer pour le deuxième. Il lui a répondu que oui, et a ensuite payé les deux.»

The West Island Chronicle, un quotidien local détaillait en 2008 également la réaction du presque gagnant.

«"J'ai crié", raconte Joel Ifergan, quand il a réalisé qu'il avait les numéros gagnants. "J'ai à nouveau crié", dit-il, quand j'ai réalisé que je ne les avais pas sur le bon ticket.»

Il a cependant ensuite décidé de poursuivre en justice le régulateur de la loterie de province pour ce qu'il pensait être sa moitié du jackpot, explique la CBC. Selon lui, explique Mashable, le traitement de 10 secondes de la machine lui a coûté ses gains. «Cette machine [...] est l'une des plus vieilles», avait expliqué Joel Ifergan.

Au final, il estime que toute cette affaire lui a coûté plus de 100.000 dollars (un peu moins de 70.000 euros) en frais de justice. Mais comme le raconte la CBC, ceci ne lui a visiblement pas coupé l'envie de jouer.

«Comme il le dit, vous ne savez jamais quand vous aurez de la chance.»

Newsletters

En Angleterre, des toilettes non mixtes seront désormais obligatoires dans les lieux publics

En Angleterre, des toilettes non mixtes seront désormais obligatoires dans les lieux publics

De nombreuses femmes auraient notamment exprimé dans un rapport leurs inquiétudes concernant leur vie privée à utiliser des toilettes non séparées.

L'abrogation de la loi Roe v. Wade pourrait davantage pénaliser les femmes noires

L'abrogation de la loi Roe v. Wade pourrait davantage pénaliser les femmes noires

Selon des experts, elles seraient davantage susceptibles de faire l'objet d'enquêtes de la part des autorités.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 25 juin au 1er juillet 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 25 juin au 1er juillet 2022

Manifestations contre l'annulation de l'arrêt Roe v. Wade qui autorisait l'avortement aux États-Unis, dérèglements climatiques, et début des départs en vacances... La semaine du 25 juin au 1er juillet en images.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio