Tech & internet

«Jynx»: enfin un réseau social où tout le monde serait d'accord avec moi (ceci est évidemment une parodie)

Temps de lecture : 2 min

Les réseaux sociaux nous enferment-ils vraiment dans des bulles?

Une vidéo parodique repérée par CNet, et produite par Above Average, une plateforme américaine de vidéos comiques, présente un soi-disant nouveau réseau social, Jynx, qui permet de «ne plus jamais voir quelque chose avec lequel vous êtes en désaccord».

«Facebook peut être sympa, explique le démonstrateur du service, mais parfois en vous y connectant, vous tombez sur des opinions d’amis ou de famille qui sont légèrement désagréables. C’est pourquoi nous avons créé Jynx, une nouvelle alternative à Facebook qui vous connecte uniquement aux personnes qui partagent vos opinions. Avec Jynx, vous ne voyez que les posts des amis qui sont d’accord avec vous en matière politique, sociale ou de divertissement.»

De quoi relancer l'accusation souvent portée contre les réseaux sociaux, celle de nous isoler en nous enfermant dans des bulles politiquement et socialement homogènes.

En 2012, une étude de très grande ampleur (réalisée par Facebook) montrait, comme le soulignait Farah Manjoo sur Slate.com, que l'effet bulle tant reproché aux réseaux à commencer par Facebook était surestimé. Un grand nombre de personnes de notre entourage avec lesquels nous entretenons des liens faibles (connaissances éloignées qui ne se connaissent pas entre elles) sont devenues nos relations en ligne sur les réseaux. Or leurs opinions, leurs lectures et leur environnement culturel nous étaient jadis inconnus.

A rebours de ces études pro-réseaux, d'autres font remarquer que ces derniers démultiplient des phénomènes qui leur pré-existent. L’entre-soi social est la tendance naturelle de chacun. «Les gens ont tendance à parler à des gens qu’ils connaissent déjà ou à trouver ceux qui leur ressemblent le plus», soulignait en 2012 un article d'Internet Actu sur la diversité des contacts sur les réseaux. Les réseaux sociaux peuvent ouvrir sur le monde, mais l’usage qui en est fait peut avoir l’effet inverse, celui de séparer les internautes en sous-groupes homogènes isolés les uns des autres. Quand c’est le cas, la surcouche numérique qui accompagne nos vies quotidiennes renforce les distances sociales plutôt qu’elle ne les comble.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Jynx est une parodie, mais elle est trop proche de la réalité pour être vraiment drôle.

Newsletters

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Les cerveaux derrière le musée imaginé pour héberger l'œuvre digitale de Beeple à 69 millions de dollars révèlent en exclusivité pour Slate.fr les fondations du projet qui pourrait modifier notre rapport à l'art –et l'avenir du web.

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

Dans leur premier entretien avec un média français, les fondateurs de Metapurse évoquent le tourbillon «post-Beeple», leurs ambitions pédagogiques, leur musée virtuel (et remercient Mark Zuckerberg d'avoir agité le drapeau du métavers).

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Ça va être difficile, mais c'est pour votre bien.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio