Monde

Des soutiens de Pegida manifestent involontairement contre le mouvement

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 28.01.2015 à 18 h 15

Repéré sur Washington Post

Manifestation de Pegida à Dresde, le 5 décembre 2014. REUTERS/Fabrizio Bensch

Manifestation de Pegida à Dresde, le 5 décembre 2014. REUTERS/Fabrizio Bensch

Des activistes se sont joliment moqués des manifestants anti-islam à Schwerin, en Allemagne. Alors qu'ils allaient manifester, ils leur ont fourni des banderoles gratuites ainsi que des stickers sur lesquelles on pouvait lire mvgida.de, raconte le Washington Post. Mvgida, c'est le nom d'une organisation anti-Islam récemment créée en soutien au mouvement Pegida. Les manifestants ont donc légitimement pensé que c'était le site web du mouvement.

Perdu. Quand ils sont allés vérifier, quelques heures plus tard, les militants –parmi lesquels quelques néo-nazis, précise le quotidien américain– se sont rendus compte qu'ils avaient d'une certaine manière défendu les droits des immigrés. Au départ, le site avait bel et bien l'air d'un site proche de Pegida, «qui encourageait les Allemands à rejoindre une série de manifestations anti-islamisation et anti-immigration», mais lors de la marche, il a changé d'aspect et est devenu une plateforme contre le mouvement. On pouvait alors y lire:

«Détestés partisans de Pegida! Informez-vous, et ne vous contentez-pas de répéter des slogans!»

Le Washington Post rappelle que ce n'est pas la première fois que l'on utilise ce genre de manifestations à d'autres fins. En novembre dernier, les habitants et commerçants de la ville de Wunsiedel avaient ainsi décidé de faire un don à une association qui permet aux néo-nazis de se «désintoxiquer» de leurs idéaux. A chaque mètre parcouru par ces manifestants, ils lui versaient 10 euros. Un peu coincés, les manifestants ont quand même choisi de poursuivre leur marche, qui a permis à l'association de récolter 10.000 euros, racontait le Guardian.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte