Monde

[VIDÉO] La NFL s'associe à un clip sur les violences conjugales, diffusé durant le Super Bowl

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 28.01.2015 à 12 h 19

Repéré sur Advertising Age

Un spot de sensibilisation sur les violences conjugales sera diffusé aux Etats-Unis pendant le Super Bowl, dimanche 1er février 2015. Il est financé par la campagne nationale contre les violences domestiques et les agressions sexuelles, No More, et la Ligue nationale de football américain (NFL), dont l’agence de publicité interne a produit gratuitement le clip, d'une durée de 30 secondes selon le Wall Street Journal. Pendant le Super Bowl, le coût d'une demi-minute de publicité est estimé à 4,5 millions de dollars.

La publicité s’inspire d’une conversation ayant vraiment eu lieu entre une femme victime de violences et un opérateur du 911 (le numéro d'urgence américain), devenue célèbre quand l’opérateur en a posté le contenu sur le site Reddit. La victime ne pouvant parler librement puisque son mari qui l’agressait se trouvait dans la pièce, elle avait feint de commander une pizza pour laisser comprendre à son interlocuteur la gravité de la situation.

Le spot se conclut par un message inscrit sur l'écran: «Quand vous ne pouvez pas parler, c’est à nous d’écouter», et renvoie sur le site de No More. Selon une porte-parole de la NFL, interrogée par le site Ad Age, les situations présentant la violence domestique d'une manière réaliste ont énormément d'impact, ce qui explique le choix de l'agence de publicité de filmer un intérieur après une agression et une conversation en mode «vraie vie» avec le 911. 

La NFL et No More s’étaient déjà associés lors d’une série de spots intitulés «Sans voix» («Speechless»), qui mettait en scène d’actuels et d’anciens sportifs exprimant leurs sentiments sur la violence domestique et avaient été diffusés pendant les matchs durant Thanksgiving.

Le spot devrait permettre à la NFL d’améliorer son image d’institution qui ne prend pas très au sérieux les violences conjugales. En septembre dernier, le patron de la NFL s’était excusé lors d’une conférence de presse pour sa mauvaise gestion de plusieurs cas de violences conjugales impliquant des joueurs. Le cas le plus grave est celui de Ray Rice, qui avait frappé sa compagne, la laissant inanimée, ce qui ne lui avait valu dans un premier temps qu’une suspension de deux matches avant son licenciement par son club.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte