Boire & mangerMonde

Vieux de six ans, un burger islandais n'a pas pris une ride

Repéré par Fabien Jannic-Cherbonnel, mis à jour le 26.01.2015 à 15 h 57

Repéré sur Morgunblaðið, The Reykjavík Grapevine

Cheeseburger Dominik Schwind via Flickr CC License by

Cheeseburger Dominik Schwind via Flickr CC License by

Que se passe-t-il si vous laissez un burger sous une cloche pendant 6 ans? Rien du tout. C’est l’expérience qu’a tenté Hjörtur Smárason, un Islandais interviewé par Morgunblaðið, qui a acheté un hamburger en 2009, lors de la fermeture du dernier McDonald's de l’île.

Comme nous vous le racontions à l’époque, la chaîne de restaurants américaine avait abandonné le marché islandais en 2009. Un an après le début de la crise économique, le prix des matières premières avait explosé.

Hjörtur Smárason a d’abord conservé son burger et ses frites dans un sac plastique pendant 3 ans. Il explique sa démarche:

«J’avais entendu parler du fait que les hamburgers McDonald’s ne pourrissent pas. J’avais juste envie de vérifier si c’était vrai ou pas.»

Voyant que le burger ne moisissait pas, l’homme s’est décidé à en faire don au Musée national islandais.

«Mais le burger a été rendu par le musée récemment, après qu’un spécialiste danois a décidé que la conservation ne pouvait plus être assurée», explique The Reykjavík Grapevine.

Les employés du musée ont pendant un temps pensé jeter le burger, qui est en ce moment exposé au Reykjavik Bus Hostel, mais pour Hjörtur Smárason le vieux sandwich est un objet d’importance historique.

Cette légende urbaine du hamburger Mcdo qui ne vieillit pas n’est pas nouvelle. Un Américain avait déjà affirmé en 2013 avoir conservé en l’état un cheeseburger acheté en 1999. L'entreprise américaine avait été à l’époque accusée d’utiliser trop de produits chimiques et de conservateurs dans ses préparations.

Le site américain Buzzfeed s'était alors amusé à faire le test avec plusieurs hamburgers. Au final, le seul à ne pas avoir moisi était celui acheté chez McDonald’s.

 

Mais comme l’expliquait à Business Insider Keith Warriner, le directeur du pôle nourriture et science de l’université de Guelph, rien de plus normal.

«La vérité est que, les hamburgers, les frites et le poulet de McDonald’s sont comme tous les autres aliments. Conservés sous certaines conditions, ils ne pourrissent pas. Les microbes qui causent la moisissure sont un peu comme nous. Ils ont besoin d’eau, de nutriments, de chaleur et de temps pour se développer. Si l’on retire un de ces éléments, il ne se passe rien.»

Rien de surprenant donc, à ce que ce burger islandais, resté enfermé dans un sac plastique puis sous une cloche en verre pendant 6 ans, ne soit en rien altéré. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte