Partager cet article

A Taïwan, les enfants n'ont légalement plus le droit de passer trop de temps devant un écran

[220/365] Ipad Petras Gagilas via Flickr CC License by

[220/365] Ipad Petras Gagilas via Flickr CC License by

Vous trouvez que vos enfants passent trop de temps sur Internet? Si vous habitez Taïwan vous pouvez désormais légalement les empêcher d’utiliser une tablette ou un téléphone portable trop longtemps.

Comme l’explique le site Quartz, le législateur taïwanais vient de décider que les mineurs n’auraient désormais plus le droit «d’utiliser constamment des produits électroniques pour une période de temps non raisonnable».

Taïwan a en fait étendu une loi déjà en place, qui interdit au moins de 18 ans de boire, fumer, regarder du porno ou même mâcher des noix de bétel. Les parents encourent désormais une amende de près de 1.400 euros s’ils ne respectent pas la réglementation.

La loi risque cependant d’être compliquée à appliquer, puisqu’elle ne spécifie pas à partir de combien d’heures l'utilisation continue d’une tablette ou d’un smartphone n’est «pas raisonnable».

PChang Hsiu-yuan, le directeur du département des services de protection au ministère de la Santé de Taïwan, explique:

«30 minutes serait considéré comme une période de temps raisonnable pour l’usage de dispositifs électroniques par des enfants de plus de deux ans.»

Selon les spécialistes, le temps passé par les mineurs devant des écrans est un vrai problème. D’après l’Académie américaine des pédiatres, un Américain de 8 ans passe en moyenne 8 heures par jour devant un écran alors qu’elle ne recommande que 2 heures d’utilisation maximum.

En France, les jeunes passent près de 1.200 heures par an, soit 3,30 heures par jour, devant un ordinateur ou la télévision.

A Taïwan, 81% des moins de 15 ans sont myopes

Cette utilisation des nouvelles technologies a un impact négatif sur la santé et l’attention des enfants. Comme nous vous l'expliquions sur Slate, à Taïwan, le nombre d’enfants de moins de 15 ans myopes a atteint 81%. L’utilisation de smartphones aurait aussi un impact sur le sommeil des enfants et poserait même un risque d'empoisonnement.

Comme l’explique Quartz, Taïwan n’est pas le seul pays à voir pris des dispositions pour lutter contre l’addiction aux écrans. La Chine limite depuis 2005 l'usage de jeux vidéo en ligne à 5 heures.

Pour l’instant, la France préfère miser sur la sensibilisation et l’éducation. C’est ce qu’expliquait le psychologue clinicien Jean-Pierre Couteron au Monde en octobre 2014:

«On a du mal à faire entendre que les éducateurs ont un rôle à jouer pour montrer que ces objets sont une ouverture au monde (…) mais qu’il est nécessaire d’en organiser la rencontre, de mettre en garde sur les dangers de certains contenus et de poser des limites (heures, lieux, durée…).»

Le CSA avait notamment lancé, en novembre 2014, une campagne de sensibilisation sur le sujet.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte