EconomieMonde

Non, 1.700 jets privés n'ont pas débarqué à Davos pour le forum économique mondial

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 22.01.2015 à 15 h 07

Repéré sur CNN, Fusion

Les Alpes suisses vues depuis un hélicoptère, près de Davos. 23 janvier 2014. REUTERS/Gary Cameron

Les Alpes suisses vues depuis un hélicoptère, près de Davos. 23 janvier 2014. REUTERS/Gary Cameron

Chaque année, le forum économique mondial –World economic forum– qui se tient à Davos, station de ski des Alpes suisses, est l’occasion pour nous, les 99% les moins riches de la terre, d'observer de loin les mœurs du 1% restant dont les membres viennent discuter de l’avenir du monde. Cette année, plus de 2.500 responsables politiques, dirigeants d’entreprises, diplomates ou artistes participent depuis mercredi 21 janvier à ces quatre jours de conférence au sommet. 

Le participant-type de Davos se rend à la conférence en jet privé. Environ 1.700 vols de jets seraient attendus dans les aéroports suisses dans les prochains jours, selon CNN. Tous ne possèdent pas leur propre avion privé, et les locations ont connu un boom de réservations, tous comme les loueurs de vols en hélicoptère, précise le site.

Les avions atterrissent majoritairement à Zurich, mais aussi à Dübendorf où l’armée suisse a ouvert sa base aérienne aux passagers de jets privés. Flight Radar 24, un site qui recense sur une carte la position de tous les avions commerciaux quasi instantanément, a d’ailleurs publié sur Twitter un extrait du planning d’atterrissages à l’aéroport international de Zurich révélant la proportion de jet privés par rapport aux compagnies commerciales. Le site s’est fendu d’un commentaire ironique qui a connu un grand succès, écrivant:

«1.700 jets privés sont attendus à Davos en Suisse pour discuter du changement climatique au Forum économique mondial».

Mais le site Fusion s’est livré à une vérification de ces chiffres, qui seraient au-dessus de la réalité. D’abord, comme le précise CNN, ces 1.700 vols privés représentent le double du trafic habituel. Autrement dit, en temps normal il y a déjà environ 850 vols privés dans cet aéroport, il serait donc plus juste de dire que 850 jets se rendent à Davos.

Ensuite, CNN se base sur des chiffres obtenus par une agence qui étudie le trafic aérien, WINGX Advance. Fusion a contacté l'agence, qui explique que le nombre de 1.700 ne correspond pas à des appareils mais aux «mouvements» des appareils. Un jet peut par exemple déposer un passager dans un aéroport, décoller vers un autre pour y être entreposé, revenir à sa précédente destination, etc. 

De sorte qu'il n'y aurait «que» 200 jets environ acheminant leurs passagers à Davos, même si «la zone de Zurich est devenue un hub aérien temporaire pour beaucoup d'aviation privée non liée à Davos», étant donné que beaucoup des jets privés seront utilisés pour d'autres buts pendant la semaine de leurs milliardaires au forum, avant de les ramener chez eux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte