Le compte bancaire personnel de Bernanke piraté

Slate.fr, mis à jour le 28.08.2009 à 16 h 55

Personne n'est à l'abri du vol de son identité, même pas le Président de la Réserve fédérale (Fed), la plus puissante banque centrale au monde. Le compte bancaire personnel de Ben Bernanke et de son épouse a été ainsi piraté l'an dernier a annoncé jeudi 27 août la police de Washington.

Ben Bernanke a été victime d'une fraude élaborée après que le sac de sa femme, Anna Bernanke, ait été volé en août 2008 sur la chaise où elle était assise dans un café de Washington. Il contenait notamment sa carte de sécurité sociale, un carnet de chèques, et des pièces d'identité.

Dans les jours qui ont suivi le compte bancaire de Ben et Anna Bernanke a été victime d'un vaste schéma de piratage informatique mis en place par Clyde Austin Gray, le «cerveau» de cette arnaque, qui a été arrêté et a avoué avoir encaissé des chèques provenant du compte des Bernanke. Il a plaidé coupable le 22 juillet 2009 devant le tribunal fédéral d'Alexandria en Virginie.

Dans un communiqué, Ben Bernanke a souligné que l'usurpation d'identité touchait chaque année plusieurs millions d'Américains par an. «Notre famille n'est qu'une parmi 500 au moins qui ont été victimes du même réseau. Je remercie les forces de l'ordre qui ont patiemment et efficacement réussi à remonter la filière et découvrir les auteurs de ces crimes financiers».

Les détournements de fonds auraient dépassé 2,1 millions de dollars et impliqué plus d'une dizaine d'établissements financiers. Clyde Gray engageait des pickpockets et leur fabriquait de fausses pièces d'identité au nom des victimes de leurs larcins ce qui leur permettait ensuite de vider les comptes bancaires. Une dizaine de personnes ont été inculpés dans cette affaire et les victimes étaient dans de nombreux Etats dont le Maryland, la Virginie, l'Illinois et le District of Columbia (Washington). Les sentences seront prononcées en septembre.

Au moins un chèque de 900 dollars au nom des Bernanke a été déposé le 13 août 2008 sur le compte d'une autre victime de vol de son identité dans une agence Bank of America dans le Maryland. George L. Reid, 41 ans, complice de Clyde Austin Gray avait récupéré ce jour-là 9 000 dollars en se faisant payer des chèques après une série de transactions et de dépôts fictifs dans une série de comptes piratés.

Selon Brian Lapidus, un expert du vol d'identité cité par USA Today, «le vol d'identité est le crime dont la progression est la plus rapide aujourd'hui aux Etats-Unis. Il concerne aussi des personnes connues. Pour les voleurs nous sommes tous avant tout des numéros de sécurité sociale, des noms et des dates de naissance».

[Lire l'article complet sur USA Today]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Ben Bernanke  Jason Reed / Reuters

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte