FranceMonde

Attentats en France: l'ultraconservateur Glenn Beck veut que les Américains s'excusent du silence d'Obama

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 15.01.2015 à 10 h 03

Repéré sur The Blaze

L'animateur radio, ancien de Fox News, a appelé en direct le consulat de France à New York.

Aux Etats-Unis, Barack Obama est très critiqué pour ne pas avoir fait le déplacement à la marche républicaine contre le terrorisme du 11 janvier à Paris. La droite, qui a l'habitude de dire que le président ne fait rien contre les violences islamistes, est particulièrement furieuse. «Je ne sais pas s'il regardait un match de football américain, mais en tous cas il n'était pas aux côtés de nos alliés français, et il ne marchait pas contre le terrorisme islamiste», a déclaré mardi le sénateur républicain Ted Cruz. 

Il n'était pas le seul à être en colère. Pendant son émission de radio de mardi, le journaliste Glenn Beck, ancienne star de Fox News, a demandé aux Américains d'appeler l'ambassade de France pour s'excuser de l'attitude d'Obama.

«Dites-leur: nous nous excusons, nos pensées et nos prières sont avec vous. Demandez à vos enfants d'écrire des cartes. Vous vous rappelez ce qu'ils ont fait pour nous [après le 11-Septembre]? Si nos leaders ne font rien, c'est à nous de le faire.»

Il donne alors le numéro du consulat de New York à l'antenne (il y a une petite confusion quant à la différence entre l'ambassade et le consulat), et il appelle lui-même en direct, avec des sanglots dans la voix. 

«Bonjour, je m'appelle Glenn Beck. Je vous appelle de Dallas au Texas. Et je voulais juste vous dire que ma famille et moi sommes désolés de ce que vous avez vécu, et nous ne voulons pas que le silence de nos leaders soit notre seule voix. Nous vous aimons beaucoup et nous apprécions que vous soyez nos alliés.» 

Il s'avère que c'est une normalienne en stage au consulat qui a eu l'honneur d'entendre ces paroles.

Avant de penser que Glenn Beck était exceptionnellement triste pour la France, il faut rappeler qu'il est le présentateur américain qui pleure le plus souvent en direct (il existe une compilation vidéo de ses meilleurs sanglots publics). 


Son style est proche du télévangélisme, et ses auditeurs prennent ses recommandations très au sérieux. Toute la journée de mardi, le consulat de New York a donc reçu plusieurs centaines d'appels de solidarité venant des fans ultraconservateurs de Glenn Beck.

Yann Yochum, le conseiller presse et politique du consulat, explique qu'ils étaient trois dans le bureau et qu'ils ont passé la journée à répondre à des appels de soutien chaleureux, beaucoup venant de Dallas au Texas. Les jours d'après les attentats, le consulat recevait environ une vingtaine d'appels quotidiens de ce genre, mais l'effet Glenn Beck a permis de déclencher un véritable déluge de gentillesse de la part de personnes par ailleurs probablement peu francophiles. 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte