Culture

A quel âge les romanciers publient-ils leur premier livre?

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran sur le blog BlinkBoxBooks
Capture d'écran sur le blog BlinkBoxBooks

En Grande-Bretagne, le blog BlinkBoxBooks, repéré par Reader, a décidé de déterminer l'âge auquel les romanciers célèbres ont commencé à publier des livres, et cleui auquel ils ont publié leur livre le plus remarqué. A partir d'une liste de romanciers faite des livres préférés des Britanniques selon la BBC et d'une liste des livres les plus vendus entre 2001 et 2014, BlinkBox a établi un classement passionnant.

Jack Kerouac est celui qui a publié le plus jeune: 21 ans. Il est aussi celui qui a publié le plus jeune son grand roman (Sur la route, à 26 ans. Et qu'est-ce que vous faites de votre vie après avoir publié votre chef d'oeuvre à 26 ans? Vous mourrez à 47 d'une hémorragie digestive, abîmé par la célébrité et fatigué par la virulence des critiques).

Si vous avez moins de 25 ans, vous pouvez encore rattraper Daphné du Maurier ou Francis Scott Fitzgerald, ou même Tolstoï qui ont publié à cet âge-là leurs premier livre. Moins de 29 ans? L'âge auquel Gabriel Garcia Marquez publie son premier livre.

Si vous avez 40 ans passés, votre carrière d'écrivain vous attend peut-être encore. J.R.R Tolkien a publié son premier livre, Le Hobbit, à 46 ans. Et si vous avez déjà publié des livres mais que personne ne les a lus, patience: John Irving a percé à 48 ans avec Une prière pour Owen et C.S. Lewis à 53, avec Le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique (connu au cinéma sous le nom de Narnia)

Newsletters

(Re)lire Proust à l'heure du coronavirus

(Re)lire Proust à l'heure du coronavirus

Il n'y a jamais eu meilleur moment pour lire les 4.000 pages écrites par le plus extraordinaire des auteurs confinés.

5 recommandations du Slate Podcast Club, épisode 2

5 recommandations du Slate Podcast Club, épisode 2

Love, grand méchant et marathon, découvrez la sélection hebdomadaire des membres de notre groupe Facebook.

Lettre à une jeune cinéaste prometteuse des années 1990

Lettre à une jeune cinéaste prometteuse des années 1990

[TRIBUNE] Comme tes films légers se sont transformés en projets ambitieux, ça coince. Tu réalises un téléfilm sur un sujet féminin, sans politique ni métaphysique, c'est ce qu'on attend de toi.

Newsletters