Culture

Morte à 83 ans, Anita Ekberg a rejoint «Marcelloooooooo»

Temps de lecture : 2 min

Marcello Mastroianni et Anita Ekberg dans «La Dolce Vita» de Federico Fellini (1960).

«Marcellooooooo! Come here, hurry up...» Après une balade nocturne dans les rues de Rome, une femme se baigne dans les eaux de la fontaine de Trevi et appelle un homme à la rejoindre. Lui, c'était Marcello Mastroianni, latin lover hésitant, disparu il y a près de vingt ans déjà. Elle, c'était Anita Ekberg, alias Sylvia, actrice suédoise à la sensualité exacerbée dont Marcello est chargé de suivre l'arrivée dans la capitale italienne. L'héroïne de l'une des scènes les plus célèbres de l'histoire du cinéma, dans La Dolce Vita de Federico Fellini (1960), est morte, ce dimanche 11 janvier, à l'âge de 83 ans près de Rome.


En dehors de ce chef-d'œuvre, Palme d'or à Cannes en 1960, elle était apparue chez Fellini dans Boccace 70 (1962), coréalisé avec Luchino Visconti, Les Clowns (1971) et Intervista (1987) où, dans son propre rôle, elle revoyait la scène de la fontaine de Trevi aux côtés de Marcello Mastroianni.


Elle avait aussi joué dans Guerre et paix de King Vidor (1956), Artistes et modèles (1955) et Un vrai cinglé de cinéma (1956) aux côtés de Dean Martin et Jerry Lewis ou Quatre du Texas de Robert Aldrich (1963).

Newsletters

Une ancienne cité maya émerge d'un site en chantier

Une ancienne cité maya émerge d'un site en chantier

Le site archéologique aurait été occupé entre l'an 600 et 900 après J.-C.

La dernière sorcière de Salem, graciée 329 ans après sa condamnation à mort

La dernière sorcière de Salem, graciée 329 ans après sa condamnation à mort

Elle vient d'être innocentée grâce au travail d'une classe de collégiens du Massachusetts.

Festival de Cannes, jour 12: «Showing Up», doux éclair avant la fin du show, et derniers éclats

Festival de Cannes, jour 12: «Showing Up», doux éclair avant la fin du show, et derniers éclats

Au dernier jour du festival et en attente du palmarès, éclairages sur quelques œuvres mémorables, dont le nouveau film de Kelly Reichardt et d'autres réalisations inspirées par l'histoire personnelle de leurs réalisateurs et réalisatrices.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio