France

Au moins 3,7 millions de personnes ont défilé en France après une semaine tragique

Slate.fr, mis à jour le 11.01.2015 à 21 h 51

A Paris, le 11 janvier 2015. REUTERS/Stéphane Mahé.

A Paris, le 11 janvier 2015. REUTERS/Stéphane Mahé.

Le résumé de la journée de mobilisation

– Au moins 3,7 millions de personnes ont manifesté dans toute la France après les attaques qui ont coûté la vie à 17 personnes, une mobilisation jamais vue.

– 1,2 à 1,6 millions de personnes ont défilé à Paris, 2,5 millions en régions.
– Des dizaines de chefs d'Etat et de gouvernement étrangers ont défilé aux côtés de la classe politique française.

Au moins 3,7 millions de manifestants: une mobilisation jamais vue

Au moins 3,7 millions de personnes ont défilé en France, selon les calculs du ministère de l'Intérieur, une mobilisation jamais vue. À Paris, ils étaient 1,2 à 1,6 million, un comptage plus précis étant impossible en raison de l'affluence. En régions, ils étaient 2,5 millions.

«Liberté, j'écris ton nom»

Voici quelques photos prises dans la manifestation parisienne par notre collaborateur Eric Dupin.


L'ampleur de la manifestation parisienne résumée en une minute

Le Monde a publié une impressionnante vidéo montrant, en accéléré, comment la place de la République s'est remplie puis vidée au fil des heures au cours de la manifestation.


 

Comment Nicolas Sarkozy s'est placé sur la photo

Paris Match raconte comment l'ancien président de la République, rélégué au deuxième rang par l'ordre protocolaire, s'est débrouillé pour se faufiler au premier rang en début de manifestation:

«Un coup de maître. L’ancien chef d’Etat n’est séparé que d’une personne de François Hollande. Il apparaît au même rang que les 44 chefs d’Etat et de gouvernement présents. Opération réussie. Nicolas Sarkozy s’est incrusté sur la photo qui fera le tour du monde. Et entrera dans l’Histoire…»

Place de la République, dimanche après-midi

Photo: Gilles Bridier.

Au moins 3,3 millions de manifestants dans toute la France

Selon une totalisation opérée par l'AFP à partir de chiffres provisoires, au moins 3,3 millions de personnes ont manifesté ce dimanche après-midi partout en France. Le ministère de l'Intérieur n'a pour l'instant pas pu fournir d'estimation pour un cortège parisien «sans précédent», tandis qu'un des organisateurs évoquait 1,3 à 1,5 million de personnes.

L'homme qui a filmé le meurtre du policier Ahmed Merabet regrette de l'avoir mis en ligne

C'est une vidéo d'à peine une minute dont nous avons quasiement tous vu les images. Un terroriste qui vient de commettre un massacre dans les locaux de Charlie Hebdo se dirige vers un policier au sol, blessé et lui tire une balle dans la tête.

AP qui a rencontré l'homme d'une cinquantaine explique qu'il regrette l'avoir mis en ligne. Après l'avoir posté sur Facebook —où il compte 2.500 amis— il l'a retirée quinze minutes plus tard. Suffisant pour que des clones apparaissent un peu partout sur le web.

Jordi Mir explique qu'après avoir vu ce qui venait de se passer il était paniqué et avait «besoin de parler». Comme il était seul chez lui, il a choisi de l'uploader sur Facebook avant de regretter «un réflexe stupide». «Sur Facebook, il n'y a pas de confidentialité. C'est une leçon pour moi.»

Les forces de l'ordre applaudies et remerciées

Une vidéo publiée par le Huffington Post montre un convoi de police applaudi par les manifestants, place de la Bastille, à Paris. 

De nombreux tweets indiquent également que les forces de l'ordre ont été applaudi un peu partout en France. Trois policiers ont été tués, mercredi et jeudi, à Paris et Montrouge.

Des manifestations aussi à l'étranger

Sur son site Internet, Le Monde publie un diaporama sur les manifestations à l'étranger. On peut y voir des gens défiler à Madrid, Beyrouth, Jérusalem ou encore Liverpool comme sur cette photo.

2,5 millions de personnes dans toute la France

L'AFP avance ses propres chiffres et estime à deux millions et demi le nombre de personnes présentes dans les rues françaises lors des marches républicaines de ce dimanche 11 janvier.

Ils étaient plus de 300.000 à Lyon, 60.000 à Marseille, 140.000 à Bordeaux, 11.500 à Rennes ou encore 40.000 à Strasbourg.

Un peu plus tôt, la préfecture de police de Paris a annonce être incapable de donner un chiffre pour les manifestations dans la capitale.

Hier, ils étaient déjà 700.000 à manifester dans toute la France.

Le témoignage glaçant de l'un des otages du supermarché de la porte de Vincennes

Dans un témoignage publié sur le site de Libération, un otage raconte comment les personnes retenues par Amedy Coulibaly ont vécu ces moments. Il détaille aussi comme ils réussi à donner des informations à la police:

«Les rôles se sont répartis spontanément au sein du groupe d’otages. Comme certains avaient leur téléphone, ils donnaient discrètement des informations à la police. Un autre s’occupait de l’ordinateur [que Coulibaly voulait pour avoir Internet et regarder BFM-TV], moi j’essayais de le détendre du mieux que je pouvais... »

Comptage officiel impossible à Paris

Le ministère de l'intérieur a fait savoir qu'un comptage officiel serait impossible pour Paris et parle d'une manifestation «sans précédent».

Marine Le Pen défile à Beaucaire

La présidente du Front National a défilé à Beaucaire, dans le Gard,  l'une des villes conquises par son parti lors des dernières élections municipales. 1.000 personnes étaient présentes selon l'AFP.

Marine Le Pen en a profité pour attaquer le gouvernement et a annoncé ne pas regretter ne pas avoir participé à la manifestation parisienne

«C’est une grande machine à laver, ça a permis à beaucoup de ne pas rendre des comptes sur les actions [qu'ils ont menés].»

Entre 1,3 et 1,5 million de personnes annoncées à Paris

iTélé parle de «jamais-vu depuis la libération» et estime à plus de deux millions le nombre de manifestants dans toute la France.

«Aucune information crédible sur les organisations responsables des attentats» selon le procureur général des Etats-Unis

Alors que les trois terroristes se sont revendiqués des groupes terroristes al-Qaida dans la péninsule arabique et l'organisation Etat islamique, le procureur général des Etats-Unis, Eric Holder —qui était présent en France pour représenter les Etats-Unis, lors de la marche républicaine— a déclaré qu'«aucune information crédible ne lui permettait pour le moment d'indiquer qui était responsable, qui a soutenu cet acte», rapporte CNN. «C'est clairement l'une des choses que nous devons déterminer.»

Une foule immense dans toute la France

France Bleu Gironde annonce que 100.000 personnes sont en train de défiler dans les rues de Bordeaux.

A Lyon, Le Progrès indique qu'ils sont au moins 200.000, dans un cortège de sept kilomètres.

iTélé annonce par ailleurs qu'ils seraient également 60.000 à Rennes et Saint-Etienne.

Le défilé officiel sur le point de partir

Le cortège est sur le point de partir de la place de la République à Paris.

La place de la République est remplie, comme le montre cette photo de notre journaliste Jean-Laurent Cassely, présent sur place. 

Il est d'ailleurs très difficile de rejoindre la manifestation.

Dans le même temps, il y a déjà beaucoup de monde, place de la Nation, là où le cortège doit arriver.

La montée improbable des personnalités politique dans des bus

Habitués aux chauffeurs privés, les ministres français, les anciens Premier ministre, l'ancien Président de la République, Nicolas Sarkozy, de nombreux personnages de la classe politique française et 44 chefs d'Etat et de gouvernement doivent monter dans des bus devant l'Elysée. Ces bus doivent se diriger vers la place de la République.

La scène est assez surréaliste.

Du monde partout en France

A Bordeaux, France 3 annonce qu'ils sont déjà nombreux à s'être regroupé place des Quinconces.

Beaucoup de monde à Lyon et à Clermont-Ferrand également:

A Marseille, les gens vont manifester pour la deuxième fois en deux jours. Hier, ils étaient déjà 700.000 à s'être rassemblé un peu partout en France.

La place de la République déjà noire de monde

Il y a déjà beaucoup de monde dans les rues parisiennes, un peu moins de deux heures avant le début officiel de la marche républicaine. Des journalistes de l'AFP présents sur place indiquent que la place est déja «noire de monde. Les rues alentour étaient elles aussi déjà très encombrées de même que la place de la Bastille, lieu important de passage de la manifestation.»

Notre collaborateur Gilles Bridier nous a envoyé cette photo un peu avant 14 heures, en face de la place de la République, à Paris.

Reporters sans Frontières dénonce «une récupération indigne»

Le Monde rappelle qu'une cinquantaine de chefs d'Etat sont attendus au début de la marche à 15 heures. Reporters Sans Frontières a dénoncé la présence de certains d'entre eux. En effet, il se trouve que certains pays représentés ne sont pas de fervants défenseurs de la liberté d'expression.

Quelques articles à lire avant la manifestation

Le Monde fait le point sur les déplacements à Paris ce dimanche. Le JDD dresse la liste des participants au défilé et a demandé à plusieurs personnalités pourquoi elles défileraient. Le Figaro s'intéresse à la mobilisation des expatriés. Le Point résume le dispositif de sécurité. Et vous pouvez aussi lire sur Slate les analyses de Nicolas Lebourg, de Jean-Marc Proust et Eric Le Boucher ainsi que notre carte de la liberté de la presse dans les pays représentés.

Paris centre du monde

Paris sera au centre du monde ce dimanche 11 janvier à l'occasion d'une gigantesque manifestation d'hommage aux 17 personnes tuées depuis mercredi par trois djihadistes français: dix collaborateurs de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, trois policiers et quatre clients d'un hypermarché juif de la Porte de Vincennes. Entre République et Nation défileront l'ensemble des partis (à l'exception du FN, qui appelle à manifester en régions), syndicats, associations... ainsi que de très nombreux chefs d'Etat ou de gouvernements étrangers, dont François Hollande, premier président de la République à participer à une manifestation de rue depuis François Mitterrand après la profanation du cimetière juif de Carpentras, en 1990. D'autres défilés auront lieu en régions, où 700.000 personnes ont déjà défilé samedi selon le ministère de l'Intérieur, et à l'étranger.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte