Société

Le village fantôme garde sa mairie ouverte

Temps de lecture : 2 min

Dans cette petite commune de Haute-Loire en Auvergne, une mairie ouvre quelques heures par semaine. Jusque-là tout est normal, sauf que le village en question, Montclard, n’a plus d’habitants depuis deux ans! «Le dernier habitant du bourg a rejoint une maison de retraite, faisant du chef-lieu de cette petite commune (60 habitants) du Brivadois une sorte de village fantôme», explique le site zoom43.

Un enquête publique a été ouverte et deux hypothèses sont envisagées. La première serait de restaurer la mairie, très délabrée. La seconde serait de délocaliser vers un autre village de la commune, où là il y a encore des habitants.

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate


Agrandir le plan

En savoir plus:

Newsletters

Après le «Envoyé spécial» sur Nicolas Hulot, l'insupportable accusation de «tribunal médiatique»

Après le «Envoyé spécial» sur Nicolas Hulot, l'insupportable accusation de «tribunal médiatique»

Si on veut lutter contre ces violences, il faut bien les désigner sur la place publique.

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Ça va être difficile, mais c'est pour votre bien.

La majorité des violences faites aux femmes ont lieu au sein des foyers

La majorité des violences faites aux femmes ont lieu au sein des foyers

Si les violences faites aux femmes sont multiples, elles restent le plus souvent peu visibles voire banalisées et se concentrent majoritairement dans les espaces privés.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio