Depuis l’attaque à Charlie Hebdo, les actes islamophobes se multiplient partout en France

Un policier en faction devant la mosquée de Paris, vendredi 10 janvier. Youssef Boudlal/REUTERS.

Un policier en faction devant la mosquée de Paris, vendredi 10 janvier. Youssef Boudlal/REUTERS.

Dans les heures qui ont suivi l’attentat dans les locaux du magazine satirique, plusieurs Français et lieux de cultes musulmans ont été la cible d’attaques.

Depuis l'attentat meurtrier perpétré contre Charlie Hebdo, mercredi 7 janvier au matin, les actes islamophobes se sont multipliés. L'Observatoire contre l'islamophobie du CFCM déplore 21 actions (tirs, grenades lancées,...) et 33 menaces (lettres, insultes,...).Voici une liste non exhaustive détaillant plus d'une douzaine d'actes islamophobes qui se sont déroulés un peu partout en France depuis mercredi 7 janvier.

 

Des croix gammées sur une mosquée 

Dans la nuit du vendredi 9 au samedi 10 janvier | A Louviers dans l'Eure, six crois gammées ont été peintes à la bombe noire sur la mosquée de la ville dans la nuit de vendredi à samedi.  Le maire de Louvriers, François-Xavier Priollaud, a déclaré à la suite de cet acte de vandalisme, que «la municipalité de Louviers témoigne de sa solidarité à l’égard de la communauté musulmane et réitère son appel à rejeter les amalgames au lendemain des attentats qui endeuillent notre pays.»
Source: Normandie-actu

«Les Arabes dehors» tagué sur une mosquée en Corse

Dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 janvier | Un bâtiment des faubourgs d’Ajaccio, abritant le conseil du culte musulman en Corse, qui gère les dix-huit lieux de culte, a été la cible d'un tag  indiquant «Arabi fora» (les Arabes dehors). Le portail de la salle de prière a été également recouvert d'une croix gammée verte.
Source: AFP

Des tirs contre un commerce et une mosquée

Dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 janvier | A Vendôme, dans le Loir-et-Cher, quatre impacts de balles ont été relevés en tout vendredi 9 janvier sur la devanture d'un tabac et sur le mur d'une mosquée. Selon les premiers éléments de l'enquête, ces deux événements seraient liés.
Source: La Nouvelle République

Un cimetière profané

Dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 janvier | Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, une croix gammée a été inscrite sur le monument départemental d’Afrique du nord du cimetière de Péronne dans la Somme.  L'adjoint a la sécurité de la ville a expliqué que «[...] la peinture est incrustée dans le marbre. Nous avons fait appel à un spécialiste, le marbrier qui a réalisé ce monument en 2011 ; il est venu avec des produits spéciaux. Malheureusement, les traces sont encore bien visibles. »
Source: Le Courrier Picard

Des coups de feu contre une salle de prière

Dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 janvier | Plusieurs coups de feu ont été tirés sur une salle de prière musulmane de Saint-Juéry près d'Albi dans le Tarn, selon France 3 Tarn, qui s'est rendu sur place. La chaîne précise que les faits se sont certainement déroulés dans la nuit de jeudi à vendredi, sans faire de blessés. 
Source: France 3 Tarn

Profanations nazies d'une mosquée en construction à Liévin

Dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 janvier | Une inscription disant «Charlie est vivant», des croix gammées, des slogans nazis et une tête de cochon ont été découverts vendredi matin par des ouvriers du chantier de la mosquée de Liévin dans le Pas-de-Calais. Une enquête a été mise en place par la police scientifique.
Source: La Voix du Nord

Une mosquée taguée à Rennes

Dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 janvier | Toujours en construction sur la route de Vezin près de Rennes, une mosquée a été taguée dans la nuit de jeudi à vendredi d’un message en breton signifiant «Arabes dehors!», découvert vers 4 heures du matin par la police. Des responsables du lieu de cultes ont depuis recouvert l’inscription et ont appelé à participer à la marche républicaine organisée dimanche 11 janvier à 15h.
Source: Le Télégramme

Un tag raciste sur la palissade du chantier de la mosquée à Béthune

Dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 janvier | Un graffiti «Dehors les Arabes» a été peint à la bombe noire sur des palissades de la mosquée actuellement en construction à Béthune dans le Pas-de-Calais. Un dessin ressemblant à une tête de cochon a également été tagué à côté du message. 
Source: La Voix du Nord

Vandalisme sur les murs d'une mosquée de Bayonne

Dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 janvier | La mosquée de Bayonne dans les Pyrénées-Atlantiques, et ses alentours, ont été recouverts de plusieurs tags faisant une référence directe à l'attaque de Charlie Hebdo. Les mots «charliberté», «assassins» et «sales arabes» ont été inscrits à la bombe jaune sur le portail de la mosquée, sur une poubelle et un mur voisin.
Source: Sud-Ouest

Une tête de sanglier accrochée à la porte d’une mosquée en Corse

Dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 janvier | A Corte en Corse, des membres de la communauté musulmane de la ville ont découvert sur la porte de leur mosquée, alors qu’ils arrivaient pour la prière de 6h30, des viscères ainsi qu’une tête de sanglier. Une lettre a également été retrouvée, depuis mise sous scellée par la police.
Source: Corse Matin

Un lycéen agressé en marge de la minute de silence

Jeudi 8 janvier | Jeudi, aux alentours de 12h00, un jeune homme de 17 ans d’origine maghrébine a été victime d’une agression près du lycée de l’Oiselet à Bourgoin-Jallieu en Isère. Après avoir subi plusieurs insultes racistes, quatre à cinq jeunes l’ont plaqué contre une voiture pour le rouer de coup de pied et de poing. La victime a porté plainte et une enquête a été ouverte.
Source: Le Dauphiné

Explosion dans un kebab de Villefranche-sur-Saône

Dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 janvier | Jeudi vers 6 heures du matin, une explosion a fait voler en éclat la vitrine d’un restaurant kebab installée près d’une mosquée de Villefranche-sur-Saône dans le Rhône. Ce restaurant «géré de manière indépendante [...] par des personnes proches de la mosquée» est fréquenté par «des personnes qui fréquentent le lieu de culte mais aussi d’autres personnes», a précisé au Progrès Bernard Perrut, le maire de la ville.
Source: Le Progrès

Une mosquée du Mans visée par des grenades d’exercice et par un tir

Dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 janvier | La mosquée des Sablons au Mans (Sarthe) a été la cible dans la nuit de mercredi à jeudi de lancers de quatre grenades à plâtre, dont deux ont explosé, et par un tir. Une fenêtre montre l’impact de la balle, qui a fini sa trajectoire dans une des cloisons du bâtiment. Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll s’est rendu sur place dans l’après-midi, mais aucune arrestation n’a eu lieu pour l’instant.
Source: Le Maine Libre

La mosquée de Bischwiller taguée

Dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 janvier | Le message «Ich Bin Charlie» a été tagué sur le mur d'une mosquée en construction à Bischwiller en Alsace. Le bâtiment a déjà été la cible de vandalisme et devait bientôt ouvrir au public. La mairie a décidé d'installer des lampadaires et des caméras de vidéosurveillance autour du bâtiment. 
Source: Dernières Nouvelles d'Alsace

Un homme s'excuse après un graffiti haineux sur une mosquée

Dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 janvier | Un message «Mort aux Arabes» a été tagué par un Poitevin de 38 ans sur le grand portail de la mosquée de Poitiers. Le procureur de la République Nicolas Jacquet a indiqué à la Nouvelle République que le responsable du graffiti  a «vu à la télé ce qui s'était passé à Paris. Il dit avoir été bouleversé. Il est alcoolisé. Il présentait au moment de son interpellation un taux de 1,76 g d'alcool dans le sang.»
Source: La Nouvelle République

Des coups de feu contre une salle de prière à Port-la-Nouvelle

Dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 janvier | Mercredi en début de soirée, des coups de feu ont été tirés contre une salle de prière de Port-la-Nouvelle dans l'Aude. Vide au moment des faits, la salle accueille en moyenne une quarantaine de fidèles, et n'indique que «lieu culturel nouvellois» sur sa boîte aux lettres. «Un individu a tiré à deux reprises sur la porte brisant une vitre avec une arme de faible calibre et de petit plomb (probablement un pistolet à grenaille)», a indiqué à Midi Libre le procureur de la République de Narbonne, David Charmatz. 
Source: Le Maine Libre

Des coups de feu contre la voiture d'une famille musulmane

Dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 janvier | Trois coups de feu ont été tirés contre une voiture garée dans le parking d'un lotissement de Caromb dans le Vaucluse. La famille possédant la voiture, de confession musulmane, n'a pas été blessée. «Aucun lien n’est établi avec les évènements de mercredi», a assuré de son côté Yves Badorc, le procureur de Carpentras, et selon qui l'enquête de la police s'oriente vers d'autres pistes.
Source: Le Dauphiné

Attention aux informations non vérifiées

Dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 janvier | Des circonstances encore floues qui poussent à souligner le fait que dans ce climat tendu, l’emballement médiatique a parfois trop vite laissé croire que des accidents étaient en fait des actes islamophobes, et inversement. C’est le cas à la mosquée d’Aix-les-Bains, où un incendie s’est déclaré dans la nuit de jeudi 8 à vendredi 9 janvier. La mairie et la préfecture de Savoie avaient d'abord déclaré qu'il s'agissait d’un court-circuit dans une boîte électrique pour mettre fin aux rumeurs d'acte terroriste. Mais dans l'après-midi, le procureur de Chambéry, Thierry Dran, est revenu sur sa parole et a «plutôt insisté sur l'origine criminelle, indique France 3 Alpes. Des vitres auraient été cassées et une forte odeur d'essence régnait dans les locaux.» Le rapport de la police scientifique en dira plus.
Source: France 3 Alpes

Partager cet article