MondeCulture

Katrina, source d'inspiration littéraire

Slate.fr, mis à jour le 27.08.2009 à 17 h 06

Les ouragans Katrina et Rita, à chacun de leur anniversaire, continuent d'enfanter des livres de toutes sortes, romans, essais. Les tempêtes et leurs conséquences sont étudiés sous toutes leurs coutures. L'écrivain Dave Eggers, qui a publié le 23 août Zeitoun fait son chemin vers le peloton des best-sellers. Le livre, qui raconte la vraie histoire d'Abdulrahman Zeitoun, cet entrepreneur de la Nouvelles Orléans qui avait été injustement emprisonné après la tempête, traité de façon déplorable, puis relâché, a été salué par la critique. De même que le roman graphique de Josh Neufeld«A.D. New Orleans After the Deluge».

Katrina, l'un des ouragans les plus puissants à avoir frappé les États-Unis et l’un des plus étendus, avait atteint les côtes à proximité de La Nouvelle-Orléans le 29 août 2005, il y a quatre ans presque jour pour jour, et reste extrêmement vif dans la mémoire des Américains.

Cet été, au moins douze livres paraissent qui traitent du sujet; le réalisateur Spike Lee avait réalisé en 2007 un documentaire intitulé Katrina; un autre documentaire, «Trouble the Water» de Carl Deal et Tia Lessin, avait gagné le grand prix du jury pour un documentaire au festival de Toronto.

[Lire l'article complet sur NOLA]

(Image de une: Reuters/Rick Wilking; 29 août 2005, une femme et son mari abandonnent leur voiture, alors que l'eau les submerge; le berceau est sur le toit)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte