France

Ce n'est pas la première fois que Charlie Hebdo est pris pour cible

Temps de lecture : 2 min

Des agents de police devant les locaux de Charlie Hebdo après l'attaque au cocktail Molotov dans la nuit du 1er au 2 novembre 2011. REUTERS / Benoit Tessier
Des agents de police devant les locaux de Charlie Hebdo après l'attaque au cocktail Molotov dans la nuit du 1er au 2 novembre 2011. REUTERS / Benoit Tessier

Charlie Hebdo a été victime d'une attaque meurtrière, ce mercredi 7 janvier, un peu après 11 heures. Deux hommes masqués sont entrés dans le bâtiment, armés de fusils d'assaut, selon plusieurs témoins, et ont ouvert le feu, faisant de nombreuses victimes. Dix personnes ont été tuées selon le parquet de Paris.

Le magazine satirique avait déjà été victime d'attaque contre ses locaux, mais c'est la première fois que des victimes sont à déplorer. Comme le rappelait Alexandre Piquard dans un article du Monde publié en 2013 et qui revenait sur les rares mais violentes attaques contre les médias, Charlie Hebdo avait déjà été visé en 2011:

«Le 2 novembre 2011, pendant la nuit, les locaux du journal satirique sont en partie détruits par un incendie, provoqué par un lancer de cocktail Molotov. Charlie Hebdo vient de publier un numéro titré "Charia Hebdo", en réaction à la montée des islamistes en Libye et en Tunisie. Il a déjà été visé, six ans plus tôt, dans la vaste polémique qui a suivi la publication des caricatures du prophète Mahomet par le journal danois Jyllands-Posten.

Au même moment, ce jour de 2011, le site du journal fait l'objet d'attaques informatiques, revendiquées par un groupe turc défendant l'islam. L'enquête sur l'incendie criminel n'a pas donné de résultats et les auteurs n'ont pas été retrouvés.»

Charlie Hebdo avait déjà reçu des menaces en 2006 après avoir publié des caricatures de Mahomet.

Grégor Brandy Journaliste

Newsletters

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Charles Aznavour est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans. Après Edith Piaf, il était sûrement le chanteur français le plus connu à l’étranger. Pour Slate.fr, Bertrand Dicale, auteur de Tout Aznavour (First Editions) ...

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Newsletters